Nouakchott,  18/03/2017  -  L’Association Mauritanienne pour la Francophonie a célébré, samedi, à Nouakchott, la 22ème édition de la semaine de la langue française et de la francophonie.

Le programme de cette semaine comporte, entre autres, la remise du Prix Yayha Ould Hamidoun, en hommage à ce mathématicien mauritanien de réputation internationale, membre du CNRS disparu prématurément en 2011.

Ce Prix créé en 2011 encourage le développement des mathématiques et de l’informatique en Mauritanie, et récompense les lauréats dans ces domaines.

Dans un discours prononcé à cette occasion, le président de l’Association, M. Ahmed Ould Hamza, a dit que les mauritaniens sont attachés à l’ouverture vers l’autre, à la tolérance, à la diversité culturelle, au partage et à la promotion du pluralisme véhiculés par la langue française.

Il a précisé que l’édition 2017 de la semaine de la langue française et de la francophonie est inscrite sous le signe du numérique à travers le choix de dix mots qui appartiennent, tous, au lexique de l’informatique et de ses applications.

Pour sa part, SEM. Joël Meyer, ambassadeur de France en Mauritanie, a loué la célébration de cette semaine, déclarant en substance que le français est une langue vivante et doit jouir d’un important intérêt de la part des pays francophones comme étant une langue de travail et de communication avec l’autre.

Dernière modification : 18/03/2017 15:08:39

HORIZONS

Dernier numéro : 7087

Editoriaux

Un nouveau départ
Le 27è sommet de la Ligue des rois, émirs et chefs d’États et de gouvernement de la Ligue des Etats arabes s’ouvre aujourd’hui à Nouakchott. Cette rencontre, dite « Sommet de l’Espoir » constitue, sans doute, une première pour la Mauritanie et pour sa

Photothèque

1
Activités présidentielles