Nouakchott,  06/03/2017  -  Les travaux d'une réunion pour la révision d'une feuille de route de coopération entre le G5 Sahel et les Nations Unies ont pris fin mardi à Nouakchott.

La rencontre portait sur la feuille de route convenue entre les deux parties en juin 2015 à Nouakchott dans le but de mettre en place un cadre d'action commune servant les peuples du Sahel et visant à asseoir des bases de développement durable dans la région.

Le secrétaire permanent du G5 Sahel, M. Najim El Hadj Mohamed a indiqué, lors d'une conférence de presse, que les pays des G5 ont connu des progrès successifs depuis la création du groupe jusqu'au nos jours, qui ont permis de gagner la confiance des partenaires, surtout le système des Nations Unies et ceux du programme des investissements prioritaires (PIP) ce qui lui permettra de réaliser ses ambitions dans un climat de paix, de stabilité et du développement.

Pour sa part, Mme Hiroute Guebre Sellassie, représentante spéciale adjointe du secrétaire général des Nations Unies pour l'Afrique de l'Ouest et le Sahel a indiqué que la rencontre a permis d'identifier les priorités des pays membres et de jauger les moyens disponibles pour exécuter les stratégies sécuritaires et du développement.
Dernière modification : 07/03/2017 22:39:02

HORIZONS

Dernier numéro : 7127

Editoriaux

Un nouveau départ
Le 27è sommet de la Ligue des rois, émirs et chefs d’États et de gouvernement de la Ligue des Etats arabes s’ouvre aujourd’hui à Nouakchott. Cette rencontre, dite « Sommet de l’Espoir » constitue, sans doute, une première pour la Mauritanie et pour sa

Photothèque

1
Activités présidentielles