Nouakchott,  06/03/2017  -  Les travaux d'une réunion pour la révision d'une feuille de route de coopération entre le G5 Sahel et les Nations Unies ont débuté, lundi à Nouakchott.

La rencontre qui dure deux jours portera sur la feuille de route convenue entre les deux parties en juin 2015 à Nouakchott dans le but de mettre en place un cadre d'action commune entre les deux parties servant les peuples du Sahel et visant à asseoir des bases de développement durable dans la région.

Participent à la rencontre des représentants des 5 pays du G5 Sahel et des représentants des Agences des Nations Unies dans la région de l'Afrique de l'Ouest et du Sahel.

Dans un mot prononcé par le secrétaire permanent du G5 Sahel, M. Najim El Hadj Mohamed a indiqué que c'est ici même à Nouakchott qu'ayant constaté la convergence entre les projets présentés par le système des Nations Unies et ceux du programme des investissement prioritaires (PIP) du G5 Sahel, les entités des Nations Unies et les autres organisations impliquées dans la mise en oeuvre de la stratégie intégrée des Nations Unies pour le Sahel (SINUS) et le G5 Sahel ont convenu de formaliser le cadre de leur coopération par l'adoption d'une feuille de route le 9 juin 2015.

Il a ajouté que les deux parties devaient procéder dans un délai d'un an à une revue de sa mise en oeuvre, précisant qu'il était aussi prévu la production conjointe d'un rapport trimestriel sur l'état de la mise en oeuvre de cette feuille de route en consultation avec les autres entités du système des Nations Unies.

Le secrétaire permanent a noté qu'en plus du point sur l'état d'avancement des projets communs et des propositions de nouveaux projets, la rencontre d'aujourd'hui se penchera sur les questions suivantes:

- la coordination,

- les possibilités de coopération avec d'autres partenaires,

- le financement et la réalisation de projets phares,

- les contraintes rencontrées dans la mise en oeuvre de la feuille de route.

Il a enfin indiqué que les travaux attendus des assises d'aujourd'hui sont entre autres:

- une feuille de route SNU/G5 Sahel sur la période 2017/2020

- une matrice de projets conjoints SNU/G5 Sahel,

- un document d'analyse stratégique sur les contraintes et les possibilités de synergie en matière de coopération avec d'autres partenaires techniques et financiers.

Pour sa part, Mme Hiroute Guebre Sellassie, représentante spéciale adjointe du secrétaire général des Nations Unies pour l'Afrique de l'Ouest et le Sahel a rendu hommage à la coopération entre le secrétariat permanent et la cellule de liaison d'UNEWAS à Nouakchott, se disant convaincue que cette coopération jouera un rôle central dans la consolidation du partenariat entre le G5 Sahel et les Nations Unies.

Elle a ajouté que la réunion d'aujourd'hui s'inscrit dans le cadre de l'engagement des deux autres entités à poursuivre leur partenariat privilégié, entamé en 2014, afin d'apporter une réponse efficace et coordonnée aux défis que connaissent les pays du G5 Sahel.

Elle a enfin noté que l'établissement de la cellule de liaison est aussi une preuve de l'engagement des Nations Unies de continuer la coopération avec le G5 Sahel et d'amplifier le volume des activités communes en s'appuyant sur une approche qui privilégie une appropriation régionale forte.




Dernière modification : 07/03/2017 08:37:01

HORIZONS

Dernier numéro : 7010

Editoriaux

Un nouveau départ
Le 27è sommet de la Ligue des rois, émirs et chefs d’États et de gouvernement de la Ligue des Etats arabes s’ouvre aujourd’hui à Nouakchott. Cette rencontre, dite « Sommet de l’Espoir » constitue, sans doute, une première pour la Mauritanie et pour sa

Photothèque

1
Activités présidentielles