Nouakchott,  01/03/2017
"La décision de la mauritanisation des équipages de la pêche artisanale est irréversible. L'Etat, dit-il, est prêt à assumer tous les effets découlant de cette décision pour atteindre cet objectif", c'est ce qu'a déclaré le ministre des pêches et de l'économie maritime, M. Nany Ould Chrougha lors d'une réunion tenue mercredi dans la salle de conférence du ministère avec les marayeurs et autres acteurs du secteur de la pêche artisanale.

Le ministre a réaffirmé, dans un mot au cours de la rencontre, que des mesures d'accompagnement seront prises notamment pour réaliser cette option dont l'accélération de la formation des pêcheurs artisans par l'académie navale et la construction d'embarcation pour la pêche côtière par la société qui en assure la construction avec une moyenne de 5 embarcations par mois au lieu d'une seule auparavant.

Il a invité, dans cette perspective, le secteur privé à contribuer à la réalisation de cet objectif, soulignant que l'Etat a, pour sa part, pris d'autres mesures dont la réalisation d'infrastructures nouvelles.

C'est ainsi que le port de Tanit pour la pêche artisanale est en cours de construction dans le cadre de la réalisation d'autres ports.

La réunion s'est déroulée en présence de Mme Kahdijetou Mint Bouka, secrétaire générale du ministère et de plusieurs responsables centraux au sein du département.
Dernière modification : 01/03/2017 17:04:08