Nouakchott,  25/02/2017  -  Les activités du Syndicat national des inspecteurs et contrôleurs du travail ont démarré, samedi, en présence des représentants du ministère de la fonction publique, du travail et de la modernisation de l'administration.

A cette occasion, le président du bureau exécutif de ce syndicat, M. Mohamed Lemine Ould Mohamed Mahmoud, a indiqué que le département du travail est passé par plusieurs étapes depuis l'avènement de l'Etat moderne. Il est considéré comme le plus ancien des départements du gouvernement et celui qui a le plus contribué par son dynamisme au développement économique et social du pays et à la préservation de la paix sociale, poussant ainsi l'Etat à élaborer la réglementation mauritanienne du travail en 1963, a-t-il dit.

Il a ajouté que la vision politique et la volonté sincère des hautes autorités, à leur tête le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, ont contribué de façon remarquable à la réhabilitation de ce département et de son rôle pionnier aussi bien au plan national qu'international à travers notamment la place qu'il occupe au sein des organisations régionales et internationales.

Il s'est enfin engagé devant ses camarades syndicalistes à redoubler d'efforts afin de résoudre leurs problèmes et à faire en sorte que l'organisation joue le rôle de gardienne des droits de ses adhérents.

La cérémonie de démarrage des activités s'est déroulée en présence des représentants des syndicats professionnels et du représentant du bureau international du travail en Mauritanie, M. Cheikh Thiam.
Dernière modification : 25/02/2017 20:26:57

HORIZONS

Dernier numéro : 7167

Editoriaux

Un nouveau départ
Le 27è sommet de la Ligue des rois, émirs et chefs d’États et de gouvernement de la Ligue des Etats arabes s’ouvre aujourd’hui à Nouakchott. Cette rencontre, dite « Sommet de l’Espoir » constitue, sans doute, une première pour la Mauritanie et pour sa

Photothèque

1
Activités présidentielles