Nouakchott,  18/02/2017  -  L'Ordre national des professions de santé a organisé, samedi, une série de sessions de formations autour du corps et de l'arsenal juridique l'organisant sous le thème " Oui pour la protection de la profession et du citoyen ".

Ces sessions de formation sont organisées au profit des adhérents de l'Ordre en vue de renforcer leurs capacités pour une meilleure protection de la profession et du citoyen.

Dans un mot prononcé à cette occasion, M. Ahmed Jiddou Ould Zein, chargé de mission au ministère de la santé, a indiqué que l'Ordre national des professions de la santé veille à l'indépendance des professions, à l'application des règles déontologiques de leur exercice et à la protection de l'honneur des membres.

Il a ajouté également qu'à ce sujet les professions de santé en leur qualité de services publics humanitaires ont bénéficié d'une attention particulière de la part du Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, dont les instructions appellent à l'essor de ces professions. Des orientations que le gouvernement du Premier ministre M. Yahya Ould Hademine oeuvre à concrétiser sur le terrain à travers la constitution de commissions pour la mise à jour de l'arsenal juridique et la réflexion à la création d'écoles supérieures pour la promotion du niveau de ces professions de santé.

Pour sa part, le président de l'ordre national des professions de santé, M. Cheikhna Ould Sekhawi, a loué l'intérêt et la volonté sincère palpable chez les pouvoirs publics pour hisser ces professions conformément aux orientations du Président de la République.

La cérémonie d'ouverture s'est déroulée en présence de l'inspecteur du ministère de la santé et du président de l'ordre des médecins dentistes.
Dernière modification : 18/02/2017 20:33:47

HORIZONS

Dernier numéro : 7048

Editoriaux

Un nouveau départ
Le 27è sommet de la Ligue des rois, émirs et chefs d’États et de gouvernement de la Ligue des Etats arabes s’ouvre aujourd’hui à Nouakchott. Cette rencontre, dite « Sommet de l’Espoir » constitue, sans doute, une première pour la Mauritanie et pour sa

Photothèque

1
Activités présidentielles