Nouakchott,  16/02/2017  -  Les résultats du conseil des ministres ont été commentés, jeudi après-midi à Nouakchott, lors d'une conférence de presse conjointe par les ministres de la Culture et de l'Artisanat, porte-parole du gouvernement, Dr Mohamed Lemine Ould Cheikh, et de l'Hydraulique et de l'Assainissement, M. Mohamed Abdallahi Ould Oudaa.

Intervenant le premier, le porte-parole du gouvernement a indiqué que le conseil a étudié et adopté deux projets de décrets et deux communications dont une relative à l'état des lieux et aux perspectives en matière de connaissance et de gestion durable des ressources en eau.

Répondant à une question relative à une rumeur se rapportant à un prétendu enlèvement de citoyens mauritaniens au Mali, le porte-parole du gouvernement a indiqué qu'il s'agit-là de l'une des exagérations que nous vivons chaque jour et auxquelles nous sommes habitués. Il a précisé que le communiqué du ministère de l'Intérieur a révélé qu'il s'agit, en réalité, de l'arrestation, sur le territoire malien, de citoyens mauritaniens suspectés par les autorités maliennes et rappelé, dans ce cadre, que la communication publiée par le ministère de l'Intérieur donne suffisamment d'informations sur cette question.

Il a ajouté que les autorités mauritaniennes concernées suivent, avec intérêt, cette affaire et s'informent, à chaque instant, sur l'état d'avancement de l'enquête jusqu'à la libération de ces citoyens.

Evoquant les projets économiques qui pourraient être à l'origine d'un profond épanouissement économique du pays, selon le ministre de l'Economie et des Finances, et le démenti apporté par le site "Al Akhbar",le ministre de la Culture et de l'Artisanat a indiqué que le ministre de l'Economie et des finances connaît parfaitement bien le dossier et a établi un dialogue avec le public sur ce qu'il a écrit.

Il a rappelé que le ministre est mieux informé sur ces dossiers que le site "Al Akhbar", dont le démenti n'est qu'une forme de l'exagération dont il a été question plus haut.

Il a par ailleurs rappelé que l'ont saura, dans les jours prochains, qui d'entre le ministre et le site "Al Akhbar" a raison.

A son tour, le ministre de l'Hydraulique et de l'Assainissement, M. Mohamed Abdallahi Ould Oudaa, a indiqué que la communication qu'il vient de présenter est relative à l'état des lieux et aux perspectives en matière de connaissance et de gestion durable des ressources en eau.

Il a ajouté que la communication présente l'état des lieux sur nos ressources en eau et propose un train de mesures tendant à la mise à niveau de la structure nationale chargée de la recherche, du suivi et de l'évaluation des réserves en eau que recèle notre sous-sol.

Le ministre de l'Hydraulique a ajouté que le plan d'action qui vient d'être adopté par le conseil des ministres vise à renforcer le niveau d'opérationnalité du centre nationale des ressources hydrauliques, afin de lui permettre de jouer pleinement le rôle stratégique qui lui incombe et qui est de contrôler la gestion rationnelle et durable des ressources hydrauliques.

Ould Oudaa a également indiqué que le plan d'action se compose de plusieurs points dont la proposition de créer une commission scientifique de recherche qui aura à adopter un programme national de recherche hydraulique, l'établissement de cartes en vue de l'enregistrement des ressources hydrauliques telles que les lacs ainsi que la création d'un réseau biométrique national pour le contrôle des ces ressources.
Dernière modification : 16/02/2017 22:20:30

HORIZONS

Dernier numéro : 7089

Editoriaux

Un nouveau départ
Le 27è sommet de la Ligue des rois, émirs et chefs d’États et de gouvernement de la Ligue des Etats arabes s’ouvre aujourd’hui à Nouakchott. Cette rencontre, dite « Sommet de l’Espoir » constitue, sans doute, une première pour la Mauritanie et pour sa

Photothèque

1
Activités présidentielles