Nouakchott,  08/02/2017  -  Les travaux de l'atelier de restitution et de validation de l'étude portant sur l'évaluation globale des documents stratégiques de planification du ministère de l'environnement et du développement durable (MEDD) ont démarré mercredi à Nouakchott.

Cet atelier est financé dans le cadre de la 3ème phase du "projet initiative pauvreté et environnement" relevant du ministère délégué auprès du ministre de l'économie et des finances chargé du budget.

Les participants, venant de différents départements ministériels et du parlement, suivront une journée durant, une série d'interventions relatives aux conclusions et recommandations de cette évaluation.

Les documents examinés au cours de la rencontre constituent la concrétisation de la première initiative du genre visant à intégrer les défis liés à l'environnement et au développement durable des ressources naturelles dans la politique de lutte contre la pauvreté.

Le secrétaire général du ministère délégué auprès du ministre de l'économie et des finances chargé du budget, M. Souleymane Mody N'Diaye a souligné que l'objectif de la rencontre est de doter le MEDD d'un outil d'aide à l'orientation des politiques publiques en matière d'environnement et de développement durable à travers une analyse exhaustive afin de mieux orienter ses stratégies futures dans le sens d'une prise en compte opérationnelle et plus efficiente des principes et objectifs du développement durable dans les politiques publiques.

Il a relevé que la stratégie nationale de développement durable place l'environnement au coeur des efforts déployés pour la réalisation d'une croissance économique viable qui protège l'environnement et met l'être humain au centre de la décision avec comme priorités la satisfaction des besoins des groupes les plus pauvres et les plus marginalisés à travers une approche stratégique intégrant à la fois les dimensions sociales, économiques et environnementales.

Le secrétaire général n'a pas manqué à la fin de son mot, de remercier les partenaires techniques et financiers notamment le PNUD et le PNUE pour les appuis constants qu'ils n'ont cessé d'apporter à la Mauritanie.

Pour sa part, José Levy le représentant du SNU à Nouakchott a indiqué que le projet Initiative Pauvreté-Environnement a pour finalité de renforcer les capacités nationales pour faciliter l'intégration de ces questions dans le processus de planification au niveau national et local.

C'est dans cette perspective, dit-il, que l'appui de cette évaluation est intervenu pour tirer les enseignements des réussites mais aussi des échecs des dix années de mise en oeuvre de la stratégie nationale de développement durable et de ses plans d'action successifs.

M. Lévy a, enfin "réitéré l'engagement total et permanent du PNUD et du PNUE à accompagner le gouvernement dans ses efforts pour un développement durable pro pauvre.

La cérémonie de restitution de l'évaluation globale des documents stratégiques de planification du secteur de l'environnement s'est déroulée en présence des secrétaires généraux des ministères de l'environnement et du développement durable; de l'agriculture et de l'élevage.




Dernière modification : 08/02/2017 15:35:41

HORIZONS

Dernier numéro : 7027

Editoriaux

Un nouveau départ
Le 27è sommet de la Ligue des rois, émirs et chefs d’États et de gouvernement de la Ligue des Etats arabes s’ouvre aujourd’hui à Nouakchott. Cette rencontre, dite « Sommet de l’Espoir » constitue, sans doute, une première pour la Mauritanie et pour sa

Photothèque

1
Activités présidentielles