Nouakchott,  07/02/2017  -  Les travaux d'un atelier de trois jours, organisé par la direction de la marine marchande au ministère des pêches et de l'économie maritime en partenariat avec l'organisation internationale maritime et l'association mondiale des industries pétrolières et de la protection de l'environnement sur appui de la société Kosmos en Mauritanie, sur le plan de lutte anti-pollution contre les huiles et produits chimiques dangereux, ont été ouverts mardi à Nouakchott.

L'atelier vise à identifier une riposte efficace et rapide dans la gestion de cas de fuites pétrolières possibles ainsi qu'à limiter les impacts environnementaux et socioéconomiques.

" L'organisation de cet atelier s'inscrit dans le cadre de l'exécution du premier volet de la stratégie de gestion responsable pour un développement durable des pêches et de l'économie maritime 2015-2019, qui s'intéresse en autres à la protection des richesses maritimes nationales, de leur écosystème et de leur biodiversité, a dit la secrétaire général du ministère des pêches et de l'économie maritime, Mme Khadijetou Mint Bouka, dans un discours d'ouverture.

Rappelant la position géographique de la Mauritanie, faisant d'elle un passage privilégié de la navigation maritime, elle a mis en exergue en partenariat avec les autres départements concernés, un système Polmar d'intervention rapide en cas d'accident ou de fuites pétrolière.

Le directeur de la marine marchande, également le Représentant local de l'initiative internationale de l'Afrique de l'Ouest, centrale et Est M. Vadily Ould Sidaty a passé en revue, à cet atelier, les phases du plan national d'intervention rapide mis en place en 2002 et la loi relative au code maritime adopté en 2013.

" Les moyens qui seront utilisés et la diversité des participants à l'atelier permettront d'expérimenter le degré de fiabilité de ce plan et d'apprécier les points de force et de faiblesse en vue de les réviser " a-t-il ajouté.

Le coordinateur de l'initiative mondiale de l'Afrique de l'ouest, centrale et de l'Est, l'expert international M. Julien Vavi a mis en exergue dans son intervention l'importance des sujets discutés dans l'atelier, affirmant que la protection de l'écosystème maritime est une nécessité indissociable du développement économique et de la prospérité de l'homme.

La cérémonie s'est déroulée en présence du secrétaire général du ministère de l'environnement et du développement durable et du commandant du centre de la planification et de commandement des opérations à l'Etat-major général des armées.
Dernière modification : 07/02/2017 21:34:01

HORIZONS

Dernier numéro : 7048

Editoriaux

Un nouveau départ
Le 27è sommet de la Ligue des rois, émirs et chefs d’États et de gouvernement de la Ligue des Etats arabes s’ouvre aujourd’hui à Nouakchott. Cette rencontre, dite « Sommet de l’Espoir » constitue, sans doute, une première pour la Mauritanie et pour sa

Photothèque

1
Activités présidentielles