Nouakchott,  24/01/2017  -   Un groupe national multipartite a été

formé pour accompagner l'initiative pour la transparence dans le secteur de la pêche.

C'est ce qu'indique un communiqué du ministère de l'économie et des finances rendu public mardi et dont une copie est parvenue à l'AMI.

Voici le texte de ce communiqué:

"La Mauritanie a de nouveau démontré aujourd'hui son engagement en faveur d'une pêche plus responsable en officialisant la formation du Groupe National Multipartite FiTI : l'Initiative pour la Transparence dans le secteur de la pêche.

C'est à l'occasion d'une réunion organisée par le Ministère des Finances et du Ministère des Pêches, à laquelle ont également assisté une délégation du Secrétariat International de la FiTI ainsi que des partenaires techniques de la Mauritanie (Banque Mondiale, FAO, GIZ, gouvernements espagnols et japonais, et Union Européenne), que les représentants désignés par chaque groupe de parties prenantes du secteur de la pêche en Mauritanie se sont réunis pour la première fois.

Ce nouveau pas important de la Mauritanie dans l'initiative FiTI est le résultat de consultations inclusives menées par chaque groupe de parties prenantes dans le but de sélectionner les représentants apparaissant comme étant les plus à même de porter la voix de tous les acteurs au niveau national.

Avec la formation du Groupe National Multipartite FiTI, la Mauritanie honore les engagements pris lors de la 1ère Conférence Internationale de la FiTI (3 février 2016, Nouakchott/Mauritanie) et inscrits dans la Déclaration de Nouakchott sur la FiTI.

" Nous sommes fiers que la Mauritanie soit le premier pays à constituer un Groupe National Multipartite FiTI et que les acteurs du secteur se soient tous mobilisés pour désigner leurs représentants respectifs de manière inclusive. C'est une étape importante que nous franchissons aujourd'hui, " a déclaré le Ministère de l'Economie et des Finances.

En tant que pays pilote de la FiTI, il est prévu que la Mauritanie commence à mettre en oeuvre l'initiative après la 2ème Conférence Internationale de la FiTI, qui aura lieu à Bali/Indonésie le 27 avril 2017 et qui marquera la transition vers sa phase de mise en oeuvre.

La FisheriesTransparency Initiative (Initiative pour la Transparence dans le Secteur de la Pêche - FiTI) est une initiative multipartite globale qui vise à rendre la pêche plus durable et plus responsable par le biais de la transparence et de la participation. La FiTI repose sur une approche multipartite, qui réunit les principaux groupes de parties prenantes du secteur de la pêche (le gouvernement, les professionnels et la société civile) au sein d'un Groupe National Multipartite chargé de superviser le processus de la FiTI, renforçant ainsi la transparence et le dialogue au sein du secteur de la pêche du pays. En Février 2016, la Mauritanie est devenue l'un des cinq pays pilotes de la FiTI aux côtés de la Guinée, de l'Indonésie, du Sénégal et des Seychelles.

Pour rappel, le Groupe National Multipartite FiTI vise à accompagner le processus international de mise en oeuvre de l'Initiative pour la Transparence dans la Pêche, FiTI, dans le cadre d'une approche participative et à promouvoir la transparence dans le secteur de la pêche.

Le GNM est composé de représentants de l'administration, du secteur privé de la pêche et de la société civile. Sa composition est fixée à 15 membres + 5 observateurs, repartis comme suit :

Au niveau de l'administration, 5 membres :

- Un représentant du Ministère de l'Economie et des Finances

- Un représentant du Ministère des Pêches de l'Economie Maritime

- Un représentant de la Banque Centrale de Mauritanie

- Un représentant de l'Autorité de la Zone Franche de Nouadhibou

- Un représentant du Comité National ITIE

Au niveau du Secteur Privé de la pêche, 5 membres :

- Un représentant du secteur Artisanal,

- Un représentant des mareyeurs,

- Un représentant de l'armement,

- Un représentant des industriels,

- Un représentant des opérateurs étrangers installés en Mauritanie.

Au niveau des organisations de la société civile, 5 membres :

- Un représentant des ONGs actives dans le domaine de la pêche ;

- Un représentant des syndicats de pêche,

- Un représentant du réseau des journalistes,

- Un représentant de l'ordre des Avocats,

- Un représentant de l'ordre des experts comptables

5observateurs :

- Le Président du Groupe des parlementaires pour la Pêche et l'Economie Maritime

- Le Président du Groupe des parlementaires pour l'Environnement

- Le Coordinateur du projet PRAO

- Un expert de pêche

- Un représentant de l'IMPROP".
Dernière modification : 24/01/2017 13:00:23

HORIZONS

Dernier numéro : 7048

Editoriaux

Un nouveau départ
Le 27è sommet de la Ligue des rois, émirs et chefs d’États et de gouvernement de la Ligue des Etats arabes s’ouvre aujourd’hui à Nouakchott. Cette rencontre, dite « Sommet de l’Espoir » constitue, sans doute, une première pour la Mauritanie et pour sa

Photothèque

1
Activités présidentielles