Wilaya

Démarrage de l'exploitation de l'extension du port de la pêche artisanale à Nouadhibou

Nouadhibou,  09/01/2017
Le président de l'autorité de la Zone Franche de Nouadhibou (ZFN), M. Mohamed Ould Daf, a supervisé, en compagnie du wali de Dakhlet- Nouadhibou, M. Mohamed Val Ould Ahmed Youra et de l'ambassadeur du Japon en Mauritanie, SEM Hisatsugu Shimizu, la cérémonie de démarrage de l'exploitation de l'extension du port de pêche artisanale, dit Etablissement de la Baie du Repos.

Cette extension comporte 4 quais d'amarrage de pirogues, un autre pour l'accostage de navires de la pêche côtière, en plus d'une réhabilitation des digues et de l'évacuation des voies d'accès aux quais.

Le coût du projet a atteint plus de 3,1 milliards ouguiyas, financé sur subvention de l'Agence japonaise pour la coopération internationale.

Dans un discours prononcé pour la circonstance, le président de la ZFN a mis en exergue l'importance de cette gigantesque installation insistant sur la nécessité de réhabiliter les infrastructures portuaires pour offrir de meilleures conditions d'exploitation de nos richesses halieutiques et contribuer à faire de la zone franche de Nouadhibou, un pôle international de pêche, en raison de l'état de nos côtes poissonneuses, du cadre institutionnel et des incitations offertes par la ZFN, pour attirer les investissements étrangers et garantir leur rentabilité.

"Ce projet vise également, dit-il, à combler le déficit recensé en matière d'installations d'accostage et de déchargement des pirogues et des navires de la pêche côtière.

C'est ainsi que les capacités de l'actuelle installation sont estimées à 700 pirogues seulement, alors que le nombre d'embarcations enregistrées atteint les 3500 unités" a-t-il rappelé.

Le président de la ZFN a remercié au nom du Président de la République, M. Mohamed Ould Abdel Aziz, le gouvernement japonais pour le financement de cette installation portuaire, qui, dira-t-il, constitue un symbole vivant des relations entre la Mauritanie et le Japon.

Le directeur général de l'Etablissement de la Baie du Repos, M. Yarba Ould Sghair dans son intervention pour la circonstance, s'est dit satisfait du démarrage de l'exploitation de la deuxième extension du port de pêche artisanale, qui est le fruit de la coopération mauritano - japonaise.

"L'achèvement de ce projet, ajoute -t- il, dont le Président de la République a supervisé l'inauguration, à l'occasion de la célébration de la fête de l'Indépendance, en 2015 montre l'intérêt accordé par Son Excellence au développement des installations du secteur de la pêche artisanale, dans le but de revaloriser nos produits halieutiques".

Il a loué également les efforts déployés par la ZFN dans le domaine de la promotion de ce secteur, à l'image de l'actuel lancement de cette seconde extension du port de la pêche traditionnelle.

M. Ould Sghair a remercié par la suite, les sociétés qui ont participé à la réalisation de ce projet, affirmant que la mise en exploitation de l'extension, répond aux besoins croissants des pêcheurs artisanaux, insistant enfin sur la nécessité de préserver et d'entretenir cet important acquis.

L'ambassadeur du Japon accrédité dans notre pays, a exprimé quant à lui, sa joie d'être présent dans la ZFN, afin d'assister au démarrage des activités de la deuxième extension du port de la pêche artisanale, réalisée par le Japon, qualifiant la subvention, des plus importantes, accordées par son pays, depuis l'ouverture de l'ambassade du Japon en Mauritanie.

Les officiels présents à cette cérémonie ont suivi des opérations de déchargement des pirogues sur les quais réservés à la pêche côtière, accompagnées d'explications présentées sur les mesures prises pour assurer leur bon déroulement.
Dernière modification : 09/01/2017 22:30:39