Nouakchott,  29/12/2016  -  Les travaux d'un atelier national de restitution des résultats de la première étude sur l'indicateur de résilience et de capacité d'adaptaion dans le triangle de l'espoir ont débuté jeudi à Nouakchott.

Cette rencontre est organisée par l'Office nationale de la Statistique (ONS) en collaboration avec l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO).

L'étude en question a touché les wilayas du Brakna, du Guidimakha, de l'Assaba et du Tagant où le taux de pauvreté représente plus de 40%, selon la dernière enquête sur les ménages réalisée par l'Office national de la statistique en 2015.

Le responsable national de l'enquête au niveau de la représentation de la FAO en Mauritanie, M. Moussa Ould Mohamed Maouloud, a déclaré à l'AMI que la rencontre d'aujourd'hui portera sur l'examen des résultats de l'étude citée plus haut avec les partenaires au développement auxquels seront fournis les détails et les données sur la sécurité alimentaire. Les zones les plus vulnérables dans les wilayas visées par l'étude seront en outre déterminées sur la base de ce document qui constituera une référence éclairant la voie aux partenaires techniques et financiers en vue de faciliter leurs interventions dans le domaine d'appui aux couches pauvres.

Il a ajouté que l'enquête menée par l'ONS en collaboration avec la FAO a été effectuée en décembre 2015, précisant qu'une autre enquête a été menée dans la même période pour connaître les facteurs qui pourraient intervenir au niveau de la résilience et de la capacité d'adaptation des ménages aux périodes de soudure.

Le responsable de la FAO a noté que l'atelier qui réunit un certain nombre de cadres des départements de l'économie et des finances, de l'agriculture, de l'élevage, de la santé, de l'enseignement, de l'environnement, de la sécurité alimentaire et d'autres établissements concernés vise à renforcer la connaissance par les acteurs des outils de mesure de l'indicateur de résilience et de capacité d'adaptation (RIMA) suivi par la FAO et la Banque Mondiale.

Il a affirmé que ce système a prouvé son efficacité dans beaucoup de pays concernés dans le domaine de la mesure de résilience et de capacité des ménages à s'adapter malgré l'existence d'autres outils de mesure.

La cérémonie d'ouverture de l'atelier s'est déroulée en présence du directeur adjoint de l'ONS, M. Taleb Ould Mahjoub, du Dr Ahmed Ould Mohamed Mahmoud, chargé des programmes à la représentation de la FAO en Mauritanie et d'autres personnalités.
Dernière modification : 29/12/2016 15:45:59

HORIZONS

Dernier numéro : 7009

Editoriaux

Un nouveau départ
Le 27è sommet de la Ligue des rois, émirs et chefs d’États et de gouvernement de la Ligue des Etats arabes s’ouvre aujourd’hui à Nouakchott. Cette rencontre, dite « Sommet de l’Espoir » constitue, sans doute, une première pour la Mauritanie et pour sa

Photothèque

1
Activités présidentielles