Nouakchott,  22/12/2016  -  La Mauritanie possède désormais sa propre stratégie de lutte contre les maladies contagieuses y compris le virus Ebola, a déclaré jeudi à Nouakchott, le ministre de la santé, Pr. Kane Boubacar, lors d'une visite d'information au centre de traitement et d'isolement des cas d'Ebola, situé au kilomètre 14 à Riyadh, wilaya de Nouakchott-Sud.

Au sujet de motifs de création de cette structure, le ministre a souligné qu'il s'agit d'une mesure préventive précoce très utile, bien que le pays n'ait connu, heureusement, aucun cas de la maladie d'?bola.

Il a, également, rappelé la récente simulation exercée au centre hospitalier de Nouakchott sur la prise en charge des fièvres hémorragiques.

D'une capacité de 17 lits et géré par un staff médical multidisciplinaire, le centre national de traitement et d'isolement est le fruit d'un partenariat entre le département de la santé, l'organisation mondiale de la santé (OMS) et l'ONG ''médecins sans frontières''.

Sur le site, le ministre a suivi, en compagnie du représentant de l'OMS à Nouakchott, Dr Jean Pierre Baptiste, des explications sur la situation du centre et son seuil d'opérabilité face à toute éventualité, de la part du directeur de l'action sanitaire dans la wilaya de Nouakchott-Sud, Dr. Ely Ould Meyda.

Ont accompagné le ministre au cours de la visite, le secrétaire général, le chargé de mission et le directeur de la santé de base et de la nutrition, tous au ministère de la santé.

Dernière modification : 22/12/2016 21:04:49

HORIZONS

Dernier numéro : 7087

Editoriaux

Un nouveau départ
Le 27è sommet de la Ligue des rois, émirs et chefs d’États et de gouvernement de la Ligue des Etats arabes s’ouvre aujourd’hui à Nouakchott. Cette rencontre, dite « Sommet de l’Espoir » constitue, sans doute, une première pour la Mauritanie et pour sa

Photothèque

1
Activités présidentielles