Nouakchott,  13/08/2016  -  La lutte contre les maladies et la limitation des évacuations sanitaires à l'étranger ont constitué les principaux objectifs de la politique sanitaire des hautes autorités du pays durant ces dernières années. Cette politique a conduit à la création de nombreuses structures spécialisées dont le centre national de cardiologie.

Dans le but de faire la lumière sur les services dispensés par le centre national de cardiologie, tant au niveau du traitement que de la limitation des évacuations sanitaires à l'étranger, son directeur général, Pr Ahmed Ould Ebbe, a indiqué dans une déclaration faite à l'AMI, que ce centre, qui a vu le jour le 20 octobre 2009, comprend présentement deux pavillons, en attendant la construction d'une infrastructure complète dont l'ouverture est prévue en début d'année prochaine.

Il a souligné dans ce sens que le centre englobe toutes les spécialités relatives aux maladies cardiaques (Chirurgie, urgences, examens et diagnostics), ajoutant que les malades sont pris en charge et que les interventions régulières des missions médicales extérieures et la formation continue limite sensiblement les évacuations sanitaires à l'étranger.

Il a également indiqué que l'équipe médicale se compose à l'heure actuelle de 16 médecins spécialisés, 22 praticiens des maladies cardiaques et 120 infirmiers en plus d'un staff administratif facilitant les prestations, les traitements et les hospitalisations.

Le Pr Ahmed Ould Ebbe a précisé que durant l'année 2015 plus de 33000 patients ont bénéficié de consultations spécialisées, 3150 malades ont été hospitalisés et 450 opérations chirurgicales ont été réalisées.

Il a en outre indiqué que l'hypertension artérielle constitue l'essentiel des cardiopathies et que les crises cardiaques donnent beaucoup de soucis aux médecins en raison du danger qu'elles font courir à la vie du malade et du coût excessif de leur traitement.

A propos de l'augmentation des maladies cardiaques, le directeur général du centre national de cardiologie souligne que certaines cardiopathies sont héréditaires et que d'autres sont liées à aux habitudes alimentaires comme l'obésité et le tabagisme.

Il a dit que le centre supervise la réalisation d'un projet de construction d'une nouvelle infrastructure. Il s'agit, a-t-il dit, d'un nouveau centre de cardiologie d'une capacité de 100 lits composé de 3 étages et disposant des équipements les plus modernes.
Par: Mariem mint Bah
Dernière modification : 13/08/2016 22:46:51

HORIZONS

Dernier numéro : 7152

Editoriaux

Un nouveau départ
Le 27è sommet de la Ligue des rois, émirs et chefs d’États et de gouvernement de la Ligue des Etats arabes s’ouvre aujourd’hui à Nouakchott. Cette rencontre, dite « Sommet de l’Espoir » constitue, sans doute, une première pour la Mauritanie et pour sa

Photothèque

1
Activités présidentielles