,  25/07/2016  -  Le 27è sommet de la Ligue des rois, émirs et chefs d’États et de gouvernement de la Ligue des Etats arabes s’ouvre aujourd’hui à Nouakchott. Cette rencontre, dite « Sommet de l’Espoir » constitue, sans doute, une première pour la Mauritanie et pour sa jeune capitale qui accueillent, pour la première fois dans l’histoire, un forum international de cette importance.
La tenue de ce sommet constitue, à n’en pas douter, une double opportunité pour la Nation arabe toute entière et pour la Mauritanie de façon spécifique.
Concernant la Nation arabe, il s’agit d’abord de relever les nombreux défis nés du phénomène du terrorisme qui ensanglante nombre de pays à travers la région, puis de dynamiser les échanges interarabes et de favoriser la complémentarité à l’échelle de nos pays pour réaliser le mieux-être collectif des populations.
Concernant la Mauritanie, il s’agit pour le pays de se faire connaître et de faire découvrir aux frères arabes et aux autres partenaires de par le monde, les nombreuses opportunités d’investissement qu’il recèle.
En préparant ce sommet, en un temps record, la Mauritanie a tenu, par la volonté du Président de la République, Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, à se hisser à un niveau respectable parmi ses pairs et à développer des initiatives pour impulser la dynamique de l’intégration et de la solidarité arabes.
En ces moments où les regards de tous nos peuples sont tournés vers Nouakchott qui, en l’espace de ce sommet, devient la capitale de toute la Nation arabe, on peut aisément compter sur le savoir-faire de la diplomatie mauritanienne pour surmonter tous les écueils pouvant se dresser sur la voie du développement de l’action arabe commune et de la réalisation de la complémentarité à l’échelle de l’ensemble de la Nation.
Cette diplomatie, qui dispose d’un capital d’expériences puisé notamment de la récente présidence en exercice de l’Union Africaine, permet aujourd’hui à la Mauritanie de se présenter comme la passerelle la mieux indiquée pour le raffermissement de la coopération arabo africaine. Cet atout majeur, ajouté aux bonnes relations qu’entretient la Mauritanie avec l’ensemble des pays frères, préfigure la réussite du sommet de Nouakchott et du mandat du Président de la République à la présidence en exercice du sommet.
Nul doute donc que la Ligue des Etats arabes saura entamer des avancées significatives sur la voie de la réalisation des aspirations des masses arabes à la paix, au développement et à la complémentarité panarabe.
Le sommet de l’Espoir, qui se tient à partir d’aujourd’hui à Nouakchott, sera, sans doute, celui de la victoire de nos pays contre les démons de la division et de la violence comme il sera le point de départ d’une nouvelle dynamique de cohésion, d’entraide et de fécond partenariat entre les pays frères.
Le mérite en cela reviendra certainement au Président de la République et à tous ses pairs qui partagent avec lui les mêmes approches et la même vision basées sur la recherche ininterrompue de la paix, de la cohésion et de l’inlassable quête de retrouvailles et de l’entente entre les frères.
Dernière modification : 26/07/2016 18:15:48

HORIZONS

Dernier numéro : 7049

Editoriaux

Un nouveau départ
Le 27è sommet de la Ligue des rois, émirs et chefs d’États et de gouvernement de la Ligue des Etats arabes s’ouvre aujourd’hui à Nouakchott. Cette rencontre, dite « Sommet de l’Espoir » constitue, sans doute, une première pour la Mauritanie et pour sa

Photothèque

1
Activités présidentielles