Nouakchott,  27/04/2016  -  Des avancées notoires sont perceptibles ces dernières temps au niveau du centre hospitalier national, surtout au plan des techniques d'examen, des soins médicaux, d'hospitalisation e t prise en charge psychosociale.

Ces progrès sont le fruit de plusieurs chantiers engagés dans le secteur de la santé et couronnés par la prolifération des infrastructures sanitaires : hôpitaux, centres postes et points de santé, sur toute l'étendue du territoire national, réalisées avec avec efficacité et suivant les normes internationalement reconnues en la matière.

Au plan des ressources humaines, des efforts soutenus engagés dans le domaine ont abouti à la formation d'un spécialisé et expérimenté et armé d'équipements médicaux de haute technicité, ce qui a permis une lutte optimisée contre les maladies, d'une part, et la baisse des évacuations sanitaires à l'étranger, d'autre part.

Le centre hospitalier national (CHN), première formation hospitalière dans le pays, représente aujourd'hui, un modèle dans le succès de nouvelles approches curatives rendues possible grâces à ses équipements sophistiqués et son personnel soignant compétent.

Interrogé sur ces performances, le directeur général du CHN, Dr Abou Harouna Deh, a rappelé l'historique de l'établissement dont la création remonte à 1966.

Il a noté que la structure a connu des développements importants, au cours des dernières années, ayant porté sur sa réhabilitation et son extension ainsi que sur son équipement en plateaux techniques modernes, sur la formation du cadre médicale et le recrutement de médecins de toutes les spécialités de médicine.

''Le CHN dispose un service d'autopsie (cellules, tissus) où sont diagnostiquées les maladies, à travers l'examen des cellules et des tissus. Ce service sert également de labo pour identifier et spécifier les cancers.

La dotation de ce service en équipements modernes a permis de réduire à hauteur de 90%, l'envoi de prélèvements à l'étranger, désormais très limités à un type précis des cancers exigeants des médicaments spéciaux '', a-t-il ajouté.

Evoquant le domaine ophtalmologique, le directeur général du CHN national a précisé que le service créé dans les années 60 du siècle dernier est aujourd'hui équipés avec du matériel médical ultra moderne.

Il a ajouté que son personnel spécialisé a été formé avec pour mission d'assurer les consultations et le diagnostic, de prescrire ordonnances et les lunettes et d'effectuer des opérations chirurgicales notamment au laser en plus des opérations ophtalmologiques classiques.

S'agissant des pathologies oculaires traitées, le directeur a noté au premier rang les atteintes à la vision chez les personnes majeures mais aussi chez les enfants, en leur administrant des lunettes en plus d'opérations d'implants de lentilles, de la cataracte, de tumeurs malignes ou bénignes, voire d'ablation de l' il en collaboration avec le centre d'oncologie.

Il a, en outre, évoqué les perspectives d'avenir, précisant que dans un futur proche des opérations d'implant de la cornée dans les yeux des nécessiteux, en partenariat avec la banque ophtalmologique (Vigine Chyr) présente aux Etats Unis d'Amérique, ce qui contribuera à réduire les évacuations à l'extérieur.

''Le service coopère depuis l'année dernière en partenariat avec l'hôpital Wihda à Pekin en République Populaire de Chine, qui envoie périodiquement des missions médicales et assure la présence permanente dans le service d'un médecin et d'une infirmière de nationalité chinoise'', a-t-il poursuivi.

Le directeur du centre hospitalier national a souligné à propos du service de digestion, l'acquisition d'un microscope spécial pour les appareils digestif et respiratoire, soulignant que le bloc des urgences a bénéficié aussi de ces progrès, à travers sa réfection et son extension pour couvrir les diverses spécialités médicales.

Il a, par ailleurs, annoncé l'acquisition d'équipements laser utilisés pour l'examen de tous les organes du corps ainsi que d'autres équipements modernes relatifs aux examens labo et scanner.

A propos du nouveau service de stomatologie au centre, Dr Abou Harouna Deh a indiqué qu'il a été équipé d'appareils de fabrication et de montages des dents, soulignant que le labo central de l'hôpital possède également des appareils d'examen des glandes , des cancers et des virus.

Il a souligné, également, l'existence d'un scanner (sonde) et d'un appareil de prise magnétique et échographique.

Evoquant le service ORL, le patron du CHN a annoncé l'acquisition de quatre unités équipées pour les consultations extérieures.

Il a, ensuite, abordé les efforts déployés actuellement sur l'importation d'équipements modernes d'orthopédie et des brulures profondes au profit du centre réalisé, qui sera ouvert dans les prochains jours, rappelant que le centre dispose d'un réseau informatique et d'un système informatique hospitalier.

Au plan des ressources humaines, le directeur a souligné que 798 employés travaillent au sein du centre, qui a réalisé au cours de 2015 120.973 consultations médicales avec une moyenne d'hospitalisation estimée à 11.100 cas, en plus de 4.491 naissances, 6.340 opérations chirurgicales, 98.214 examens labo contre 11.521 examen au laser.

En dépit de ces améliorations appréciables, le CHN doit, selon son directeur général, déployer davantage d'efforts, afin de pouvoir répondre aux attentes des citoyens qui ne cessent de s'accroitre, ce qui requiert l'augmentation de son personnel médical spécialisé et l'aménagement des salles opératoires et d'hospitalisation.

Mariem Mint Bah


Dernière modification : 27/04/2016 21:01:21

HORIZONS

Dernier numéro : 7006

Editoriaux

Un nouveau départ
Le 27è sommet de la Ligue des rois, émirs et chefs d’États et de gouvernement de la Ligue des Etats arabes s’ouvre aujourd’hui à Nouakchott. Cette rencontre, dite « Sommet de l’Espoir » constitue, sans doute, une première pour la Mauritanie et pour sa

Photothèque

1
Activités présidentielles