Nouakchott,  23/03/2016
Le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz a affirmé que la Mauritanie a adopté une approche multidimensionnelle pour traiter le phénomène de l'extrémisme. Dans ce sens, l’état a œuvré pour prémunir la jeunesse de la déviation en suivant la voie de la modération qui préserve la paix sociale et encourage l'esprit de tolérance et du respect de l'autre.

Dans le discours qu'il a prononcé, mercredi, au palais des conférences à Nouakchott, à l'occasion de l'ouverture de la conférence internationale sous le thème du rôle des oulémas de la souna dans la lutte contre le phénomène de l'extrémisme, le Président de la République a indiqué que les éminents oulémas mauritaniens ont contribué à l'exécution de cette approche à travers l'ouverture de dialogues avec les jeunes qui ont été attirés par les idées extrémistes.

Voici le texte intégral de cet important discours:

" Monsieur le Premier ministre,

Monsieur le Président de l'Assemblée Nationale,

Messieurs les ministres,

Dr Abdellah Ben Abd El Mouhcine Tourki, secrétaire général de la ligue islamique mondiale,

Monsieur Cheikh l'érudit Abdallah Ben Boya, président du centre international du renouveau et de l'orientation,

Excellences les chefs des missions diplomatiques et des organisations internationales

Messieurs les oulémas et les Imams,

Mesdames et messieurs les invités,

Honorable assistance,

Il m'est agréable de superviser le lancement des travaux de cette importante conférence sur le rôle des oulémas de la souna dans la lutte contre l'extrémisme, souhaitant la bienvenue à nos honorables hôtes et rendant hommage au rôle central des oulémas sur lesquelles la Nation fonde de grands espoirs pour la propagation du message de l'Islam tolérant tout en le préservant de l'extrémisme et de l'altération.

Dans ce cadre, nous louons hautement les efforts appréciables déployés par la ligue islamique mondiale pour que se perpétue ce message glorieux venu prôner les nobles valeur préciser le droit chemin.

Messieurs,

Notre Nation islamique fait face à de grands défis à la tête desquels se trouve le terrorisme qui s'autorise de tuer les gens, de porter atteinte à leur honneur et de s'accaparer de leurs biens, se basant sur des interprétations ayant pour fondement l'extrémisme et la déviation, entrainant ainsi des guerres civiles dans certains pays islamiques, ébranlant leur sécurité et leur stabilité et disloquant leur tissu social, donnant ainsi une image caricaturale de notre sainte religion contraire aux nobles valeurs islamiques qui ont caractérisé l'histoire de la Nation au fil des temps.

La lutte contre ces dangers exige la conjugaison des efforts de tous, notamment la contribution de nos honorables oulémas sur lesquels repose la responsabilité de préciser les concepts corrects de notre sainte religion, car les oulémas sont les gardiens de la foi et sont appelés, en premier lieu, à éclairer les gens sur les questions se rapportant à leur religion et à leur vie, à prémunir les générations montantes contre les dangers de déviation, à faire revenir ceux qui ont été trompés sur le droit chemin et à appeler à Allah avec sagesse. Vos énormes responsabilités vis-à-vis de la Nation et de sa jeunesse, messieurs les oulémas, s'accroissent aujourd’hui plus que tout autre moment et l'espoir est fondé sur vous pour présenter l'Islam dans sa pure forme: un message portant les valeurs civilisationnelles humaines et propageant l'amour et la clémence entre tout le monde.

Mesdames et messieurs,

Notre pays a adopté une approche multidimensionnelle pour traiter le phénomène de l'extrémisme.

Dans le domaine spirituel, l’État a œuvré pour prémunir les jeunes contre la déviation en suivant une de modération préservant la paix sociale et encourageant l'esprit de tolérance et du respect de l'autre.

Les honorables oulémas mauritaniens ont contribué à l'exécution de cette approche à travers l'ouverture de dialogues avec les jeunes qui ont été attirés par les idéologies extrémistes.

Dans le domaine politique et social, l'Etat a consacré les libertés publiques et ancré la justice sociale à travers l'intérêt accordé aux couches sociales les plus vulnérables, la lutte contre la pauvreté, le renforcement de la bonne gouvernance, le rapprochement de l'administration des citoyens et la réalisation des infrastructures appropriées.

Mesdames et messieurs,

Nous fondons de grands espoirs sur cette conférence pour la conception d'une vision islamique claire présentant des solutions pratiques et fiables et protégeant la Nation des dangers de l'extrémisme.

Je déclare enfin ouverts les travaux de la conférence sur les oulemas de la souna et leur rôle dans la lutte contre le terrorisme et l'extrémisme, souhaitant plein succès à ces travaux.

Je vous remercie"



Dernière modification : 23/03/2016 14:28:27