Barkéol (Assaba) ,  09/01/2016
Le ministre des affaires islamiques et de l'enseignement originel, M. Ahmed Ould Ehel Daoud, a supervisé, vendredi en fin de matinée, dans le village de Treiba relevant de la commune de Guiller situé dans la moughataa de Barkéol, une cérémonie d'inauguration d'une mahadra pilote créée par le projet d'appui à l'enseignement originel dans les zones défavorisées en matière d'enseignement.

La mahadra accueille 30 élèves dont dix filles, tous pris en charge par le projet qui accorde en outre des primes d'incitation au responsable de la mahadra.

En plus de l'enseignement du Coran, la mahadra dispensera des cours de mathématiques.

Le projet mènera, tous les deux mois, une opération de suivi et d'évaluation au niveau de la mahadra.

Dans un mot prononcé pour la circonstance, le ministre des affaires islamiques et de l'enseignement originel a indiqué que son département oeuvre pour mettre en place un plan minutieux pour aider les populations des zones défavorisées en matière d'enseignement, en tenant compte de leur conditions économiques vulnérables.

Ce plan, a-t-il dit, vise à créer des mahadras pilotes dans les villages situés à l'intérieur du triangle de l'espoir.

Il a noté que l'expérience a déjà touché plusieurs zones.

La cérémonie d'inauguration s'est déroulée en présence du wali de l'Assaba, M. Mohamed El Hacen Ould Mohamed Saad et le hakem de la moughataa de Barkéol.


Dernière modification : 11/01/2016 09:51:56