Nouakchott,  06/06/2015
Le ministre de la fonction publique, du travail et de la modernisation de l'administration, M. Seyidna Ali Ould Mohamed Khouna, a affirmé que la Mauritanie met en oeuvre une stratégie multidisciplinaire visant à enraciner les fondements de la paix sociale, élargir le champ de la protection sociale et de la couverture sanitaire globale ainsi que la réduction de la pauvreté et la suppression des disparités sociales

Le ministre, qui s'exprimait samedi à Genève devant la 104ème session de la conférence du BIT, a souligné que la Mauritanie avait adopté ces dernières semaines un plan national d'éradication du travail des enfants.

Il s'agit, dit-il, d'une action destinée à renforcer la présence des enfants au sein des écoles et centres de réhabilitation, d'une part, et d'offrir à leurs parents une source de vie décente pour dispenser du travail de leurs enfants, d'autre part.

Au sujet de la discrimination positive en faveur des couches sociales fragiles, le ministre a rappelé l'adoption, tout dernièrement, d'une loi qui favorise l'accès des personnes handicapées à l'emploi avec un quota de 5% dans le concours de recrutement.

Il a, aussi, passé en revue, les mesures entreprises pour permettre aux travailleurs d'exercer pleinement leurs droits syndicaux comme la création d'une instance permanente de concertation, d'un conseil national pour le dialogue social et d'un instrument d'identification des syndicats les plus représentatifs et l'organisation des prochainement des élections.

Le ministre a, enfin, souligné que pour assurer l'égalité entre les deux sexes, la Mauritanie a modifié la loi de la sécurité sociale pour permettre la parité entre homme et femme au niveau de l'âge de la retraite.


Dernière modification : 07/06/2015 14:10:18