Nouakchott,  04/01/2015  -  Centre de rayonnement culturel, perle des oasis du désert, carrefour intellectuel et caravanier, minaret du savoir, cité
médiévale des grands échanges, plaque tournante du commerce
transsaharien, foyer de propagation des connaissances
religieuses et septième ville sainte de l’Islam et donc par excellence
ville historique, Chinguetti tu es restée, au fil des siècles,
cette citadelle éternelle dont les lumières ont rejailli sur les contrées
les plus lointaines.
L’aura de tes érudits a marqué le cours du temps et la destinée
des hommes en Afrique du Nord, en Afrique subsaharienne et
bien au-delà.
De ton empreinte indélébile, et à la force de la plume de tes érudits,
tu as enrichi la culture islamique et porté haut l’étendard de
l’Islam tolérant, pacificateur et civilisateur.
A la force, aussi, de la poi gne de tes hommes, tu as érigé des
bibliothèques et des Mahadras vers lesquelles affluaient des
milliers de personnes venues de tous horizons dans leur quête
du savoir.
Le capital inestimable des milliers d’ouvrages manuscrits que
comptent tes bibliothèques témoigne encore aujourd’hui de la
production prolifique et de haut niveau de tes Ulémas.
C’est à la faveur de ce capital culturel et historique multiséculaire,
de l’originalité de ton architecture, de tes sites archéologiques
et du rôle important que tu as joué que tu as été
érigée patrimoine de l’humanité.
Certes le déplacement des voies des échanges, la sécheresse,
l’enclavement, les vicissitudes du temps et les aléas d’un environnement
austère ont été pour toi assez rudes et porteurs de
graves menaces.
Mais rassure-toi, l’oubli et la négligence ne sont plus de mise
aujourd’hui. Depuis cinq ans, toi et tes consoeurs des villes anciennes,
Ouadane, Tichit et Oualata, êtes à l’honneur par devoir
de mémoire.
En décidant de l’organisation, chaque année, d’un festival des
villes anciennes, le Président de la République a voulu vous redonner
la place que vous méritez, magnifier le rôle que vous
avez joué et préserver le patrimoine que vous avez légué.
Chinguetti, cette décision participe d’une plus vaste action pour
la promotion et la valorisation du savoir et de la culture, et qui a
porté notamment sur l’édition du Mashaf Echerif qui porte ton
nom, la création d’une radio, d’une télévision du Saint Coran, et
d’une Université islamique, la mise en place d’un Fonds pour la
préservation et la sauvegarde de la culture de l’artisanat et du
tourisme dans les villes patrimoine universel ainsi que la valorisation
des hommes érudits, imams de mosquée, promoteurs de
Mahadras et hommes de lettres.
Cette cinquième édition du festival des villes anciennes, et la
deuxième ici même, dans ta cité, dénote la détermination résolue
des pouvoirs publics à impulser une dynamique de renaissance
dans ces villes phares qui ont écrit en lettre d’or les
épopées prestigieuses de notre histoire.

La rédaction
Dernière modification : 06/01/2015 17:01:06

HORIZONS

Dernier numéro : 7088

Editoriaux

Un nouveau départ
Le 27è sommet de la Ligue des rois, émirs et chefs d’États et de gouvernement de la Ligue des Etats arabes s’ouvre aujourd’hui à Nouakchott. Cette rencontre, dite « Sommet de l’Espoir » constitue, sans doute, une première pour la Mauritanie et pour sa

Photothèque

1
Activités présidentielles