Nouakchott,  16/11/2014
Les organisations de la société civile se sont réparti dimanche matin dans les quartiers des moughataa de Tevragh Zeina, Riyadh et Arafat pour contribuer à la campagne de nettoyage de Nouakchott dans les secteurs qui leur sont réservés.

Les représentants de ces ONGs rencontrés par le reporter de l'AMI ont loué cette campagne lancée depuis quatre semaines et considérée comme une initiative heureuse de la part du Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz qui lui a accordée une importance majeure faisant que tous s'y sont finalement trouvés impliqués.

Ils ont demandé d'intégrer les organisations de la société civile (OSC) dans tout contrat futur accordant à une partie donnée le soin de nettoyer la capitale en raison de sa capacité de ces OSC de mener des opérations de contrôle, d'évaluation et de suivi au regard de la propagation de leurs membres dans tous les quartiers de la ville.

Ces représentants des OSC ont attiré l'attention sur l'importance que revêt l'appui à cette société civile fortement engagée dans la sensibilisation et la conscientisation en raison de sa proximité avec les citoyens et sa participation efficace à toutes les grandes questions qui intéressent la nation.

Dans ce cadre, M. Mahmoud Ould M'bareck président de la fédération nationale des associations des parents d'élèves et d'étudiants a demandé de procéder à la formation de commissions de la société civile au niveau de chaque quartier pour entreprendre des actions de sensibilisation et de contrôle afin d'orienter les citoyens et de les éduquer sur le savoir vivre en cité.

Les associations de parents d'élèves et d'étudiants, qui ont commencé tôt dimanche à nettoyer le secteur qui leur est réservé au pilonne 20 de Arafat ont pris part à la campagne depuis son lancement à travers leurs bureaux dans les neuf moughataa de Nouakchott.

M. Ould M'bareck a exprimé la disponibilité de son association à contribuer à tout ce qui touche les intérêts de la nation dès que cela est nécessaire.

Mme Zeinabou Diarra, responsable des parents d'élèves au niveau de l'Ecole 7 de Riyadh (Tarhil) a insisté auprès de ses soeurs, les femmes, pour faire en sorte de préserver la propreté de la capitale et de veiller à lui donner l'image qui lui sied en tant que vitrine du pays.

Les femmes dit-elle, ont une responsabilité plus grande pour ce qui est du dépôt des ordures ménagères dans les endroits prévus à cet effet.

M. Abou Jiberou, président de l'association mauritanienne de lutte contre la pauvreté a estimé que la société civile a joué un rôle éminent dans cette campagne en prenant part à la conscientisation des citoyens et à leur sensibilisation sur l'intérêt de l'hygiène et de la propreté, demandant l'implication des OSC dans la stratégie future d'assainissement de la ville.

A son tour, M. Moktar Ould Taouf, responsable de la protection du consommateur au niveau de Tevragh Zeina a dit que la campagne a contribué à la propreté de la moughataa de Tevragh Zeina notant que la préservation de cet acquis commande de sensibiliser les citoyens.

Mme Fatimetou Mint Sidina, présidente de l'association "Maaden El Irvane" a demandé de s'appuyer sur les OSC dans le domaine de l'éducation et de la sensibilisation et de les soutenir par tous les moyens nécessaires pour leur permettre de jouer pleinement leur rôle.

M. Abdallahi Ould Hamadi, président d'une ONG de défense des droits de l'Homme a, quant à lui, demandé d'organiser une journée de concertation où toutes les parties auront à présenter leur approche d'assainissement de Nouakchott, soulignant la nécessité d'axer sur les sociétés et entreprises locales pour contracter avec elles et leur permettre de mener à bien cette mission.


Dernière modification : 16/11/2014 22:52:36