Nouakchott,  25/10/2014
la campagne nationale de nettoyage de la ville de Nouakchott dont le coup d'envoi a été donné, samedi à El Mina par le Président de la République a vu la participation des départements ministériels, des services de la communauté urbaine de Nouakchott, de la société civile et des groupes de citoyens, notamment des jeunes, des femmes et des journalistes. Elle vise à débarrasser la capitale des déchets dont l'impact est nuisible pour la santé des populations et l'image de la jeune capitale. A cet effet Nouakchott a été scindé en trois zones dont chacune regroupe trois Moughataas avec une répartition équitable des moyens humains et matériels.

Au niveau des différentes Moughataas, l'AMI a rencontré plusieurs responsables du gouvernement qui ont souligné l'importance de cette campagne, de deux semaine, et invité les citoyens à contribuer activement à sa réussite.

Le ministre du pétrole, de l'énergie et des mines M. Mohamed Ould Khouna a indiqué, dans ce cadre, que cette action est axée sur deux aspects fondamentaux dont le premier porte sur le nettoyage des artères, ruelles et places publiques des ordures et des eaux stagnantes et le second sur la sensibilisation des citoyens sur la nécessité et les avantages de la propreté.

Pour sa part, M.Brahim Ould M'Bareck Ould Mohamed El Moctar, ministre de l'agriculture a précisé que cette action témoigne de l'importance qu'accorde le Président de la République au bien être des citoyens à travers un environnement saint permettant à chacun de travailler et de produire dans de bonne conditions. Il a ajouté que cette campagne permettra de ramasser toutes les ordures soulignant que sa réussite dépend de l'attitude des citoyens et le changement de leur mentalité par rapport à cette question.

Quant à Dr. Fatima Habib, ministre de l'élevage, elle souligné que cette campagne s'inscrit dans le cadre des efforts consentis pour donner à Nouakchott une image qui correspond à son statut de capitale du pays. Elle a ajouté que la consolidation des résultats attendus de cette action nécessite un effort commun.

Le ministre des relations avec le parlement et la société civile, porte parole du gouvernement, Dr. Izid Bih Ould Mohamed Mahmoud a indiqué que cette campagne vise avant tout l'évacuation des eaux stagnantes consécutives à l'hivernage dernier précisant dans ce cadre que le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz a insisté, au cours du dernier conseil des ministres, sur l'importance de la présente campagne. Il a ajouté que les membres du gouvernement, les secrétaires généraux, les directeurs les fonctionnaires et agents de l'Etat se sont déployé sur le terrain pour contribuer efficacement à la réussite de la campagne rappelant, à cette occasion, l'importance du rôle des citoyens dans cette opération.
Le ministre de l'environnement et du développement durable, M. Amédi Camara a dit que cette campagne constitue pour son département un pas important de nature à atténuer les défis environnementaux et à donner à notre jeune capitale le visage d'une ville moderne. Le ministre a cependant déploré le niveau de sensibilisation des citoyens autour de cette question.

Pour M. Beyah Ould M'Bareck, habitant du quartier Tarhil, cette campagne est extrêmement importante mais elle doit être axée sur la sensibilisation et l'implication des citoyens afin de garantir au moins la propreté de leur ménage et des routes et places publiques voisines.

Mme. Khadijetou Mint Sidi Mohamed résidente à Ryadh a souligné l'importance d'un environnement saint pour la santé des populations.

Elle a invité les habitants de la capitale à déposer les ordures dans les sites définis par la communauté urbaine et à contribuer pleinement au succès de cette campagne.

M. Moulaye Ould Lemrabott a abondé dans le même sens soulignant la nécessité d'adapter les moyens et les méthodes de traitement et du transport des ordures à l'ampleur du phénomène.

M. Joumaa Ould Mahmoud invite la communauté urbaine de Nouakchott a axer sa stratégie sur le changement des mentalités et la vulgarisation de la culture de la vie en cité à travers les multiples moyens de communication.


Dernière modification : 25/10/2014 21:32:10