Nouakchott,  11/09/2014
Le ministre des relations avec le parlement et la société civile porte parole du gouvernement M. Izidbih Ould Mohamed Mahmoud a commenté jeudi les principaux décrets et communications pris en conseil des ministres.

Au cours d'une conférence de presse, il a expliqué que le conseil a pris un certain nombre de décrets et de communications dont le plus important est le décret qui porte sur la création d'un comité de suivi de la lutte contre la corruption et un autre fixant le repos hebdomadaire sur l'ensemble du territoire national.

Il a répondu aux questions des journalistes sur ces deux sujets soulignant l'importance et la pertinence du changement du repos hebdomadaire en harmonie avec les relations de la Mauritanie avec la communauté internationale.

A son tour, le ministre des affaires économiques et du dévelopement M. Sidi Ould Tah a souligné que la création d'un comité de lutte contre la corruption et la gabegie a pour objet de veiller au suivi de la stratégie nationale de lutte contre ce fléau et à prendre les mesures propres à son application.

Il a noté à cet égard que le nouveau comité dispose de larges pouvoirs dans le domaine de ses compétences pour lui permettre de mener sa mission dans les meilleures conditions.

Il a ajouté que ce comité de 15 membresdont 5 représentent l'Etat, les autres la société civile et le secteur privé.

Le ministre a répondu aux questions liées au domaine d'intervention du comité et son rôle dans la lutte contre la corruption et le détournement des deniers publics.

De son côté, le ministre de la fonction publique et de la modernisation de l'dministration, M. Seyidna Ali Ould Mohamed Khouna a précisé que ce décret fixant le repos hebdomadaire qui s'appliquera à compter du 1er octobre prochain, introduit une répartition du temps de travail se traduisant par quatre journées de 9h du Lundi au Jeudi de 8h a 17h, Vendredi de 8 à 12h.

Il s'agit dit-il, d'améliorer la compétitivité des directions et de nos acteurs économiques avec l'étranger.

Le ministre des affaires islamiques et de l'enseignement originel M. Ahmed Ould Ahel Daoud a levé l'équivoque sur la question du repos le vendredi soulignant que la Chariaa recommande le travail tous les jours en particulier le vendredi citant Cheikh Khalil à cet effet.

Il a ajouté que les compagnons du Prophète (Paix et Salut sur Lui) travaillaient le vendredi sans faire la différence avec les autres jours, relevant que vendredi férié fait rater à beaucoup de gens la prière du "Dhohr" car la plupart d'entre eux sortent de la ville.

Le ministre a enfin répondu aux questions liées à la jurisprudence sur le sujet et sur le pèlerinage.



Dernière modification : 11/09/2014 20:08:53