Nouakchott,  24/07/2014
Le réseau des femmes journalistes mauritaniennes a organisé mercredi soir à l'hôtel Wissal, en collaboration avec le ministère des affaires sociales, de l'enfance et de la famille un colloque sur la participation de la Mauritanie à la 58 ieme session de la commission internationale pour l'élimination de toutes les formes de violence contre la femme.

Le conseiller chargé de la communication au sein du ministère, M. Sidi Ould Bekaye a loué, à cette occasion, la participation de la Mauritanie à cette session, notamment le rapport qui a été présenté par notre pays et qui a montré l'intérêt accordé par le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz aux questions des femmes en tant priorité dans les programmes de développement, insistant sur le rôle que joue la femme journaliste dans ce domaine.

La présidente du réseau des femmes journalistes mauritaniennes, Mme. Mariem Mint Moud a loué le rapport élaboré par le gouvernement ainsi la présence de la femme journaliste mauritanienne, pour la première fois, à ce genre de colloques.

De son côté, Mme. Mariem Mint Abass, membre du réseau, a exprimé sa satisfaction du rapport du gouvernement, avant de passer en revue certaines recommandations présentées lors de la session et qui portent notamment sur l'amélioration des conditions de vie des femmes handicapées et des femmes journalistes qui font l'objet, selon elle, de discrimination et la réduction de la mortalité maternelle, grâce à la création d'un poste de santé dans chaque village regroupant 100 femmes.

Le colloque a connu plusieurs autres interventions qui ont été suivies de débats.

La cérémonie d'ouverture s'est déroulée en présence du Pr. Mohamed Ould Eli Telmoudi, chargé de mission au ministère des affaires sociales, de l'enfance et de la famille et du président de l'Union des associations des personnes handicapées, M. Lehbouss Ould El Id ainsi que d'autres personnalités.




Dernière modification : 24/07/2014 16:35:06