Nouakchott,  02/02/2014  -  Le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, a accédé, jeudi, lors du 22e sommet de l’Union Africaine (UA) à Addis Abeba, à la présidence en exercice de la plus importante organisation continentale, pour une durée d’un an, en remplacement du Premier ministre éthiopien, Hailemariam Desalegn.

Pour la deuxième fois de son histoire, la Mauritanie se trouve à la tête de ce qui était l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA). La première fois remonte à plus de 43 ans, plus précisément au 23 juin 1971, lorsque le premier Président du pays, feu Me Moktar Ould Daddah, fut investi de cette mission.

Aujourd’hui, le poste revient à la Mauritanie, en signe de reconnaissance de son dynamisme et de ses efforts soutenus pendant les dernières années, en faveur de la paix, de la sécurité et du développement de l’Afrique.

Coup sur coup, le Président de la République, et à travers lui, la diplomatie mauritanienne et le peuple mauritanien tout entier, est à l’honneur, au triple plan régional, continental et international.

La présidence en exercice de la Conférence des chefs d'Etat et de Gouvernement de l'Organisation pour la Mise en Valeur du Fleuve Sénégal (OMVS) a permis à Monsieur le Président de s’engager personnellement pour réaliser l’intégration régionale et la complémentarité économique dans cet espace géographique qui comprend, outre notre pays, le Sénégal, le Mali et la République de Guinée.

Dans ce cadre, il a inauguré, le 17 décembre dernier, la centrale hydro-électrique de Félou, à Kayes (Mali), dont la pose de la première pierre avait eu lieu le 30 octobre 2009. Une telle infrastructure contribuera précieusement à combler le déficit énergétique dans les pays membres de l’Organisation.

La Mauritanie avait occupé, un peu plus tôt, la présidence du Conseil de Paix et de Sécurité de l’UA. A ce titre, le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, a été choisi pour mener les médiations dans les crises libyenne et ivoirienne. Il s’était parfaitement illustré pendant ces deux missions en tant que Président du Haut Comité ad-hoc de l’Union Africaine chargé de trouver une issue à la crise en Libye et Président du Panel dit Groupe de haut niveau pour le règlement pacifique de la crise post-électorale en Côte d’Ivoire.

Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz a déployé tous les efforts possibles pour mettre fin à la guerre sanglante qui opposait les frères ennemis dans chacun de ces deux pays.
Plus récemment, il a joué un rôle de premier plan dans la prévention de la crise au Mali. La Mauritanie a, en outre, apporté une contribution inégalée sur le plan humanitaire en accordant un refuge sécurisé sur son territoire à une centaine de milliers de Maliens fuyant les combats. Elle a pris toutes les dispositions pour contribuer efficacement à rétablir et pérenniser la paix dans ce pays frère.

En tant que nouveau Président en exercice de l’UA, le Président de la République ne manquera certainement pas de renforcer le rôle prépondérant de la Mauritanie, du reste fort apprécié par ses pairs sur le contient africain et, au-delà, par la Communauté internationale.

Les Mauritaniens, eux, ont tout dit par l’accueil populaire spontané et chaleureux qu’ils ont tenu à réserver au Président, à son retour à Nouakchott, hier.

Riches et pauvres, hommes et femmes, sains, bien portants, malades, sourds et mal voyants ; tous ont répondu à l’appel de la Patrie en accueillant, en héros, Monsieur le Président de … l’Afrique et des Mauritaniens.

Yarba Ould Sghaïr
Dernière modification : 02/02/2014 13:10:27

HORIZONS

Dernier numéro : 7027

Editoriaux

Un nouveau départ
Le 27è sommet de la Ligue des rois, émirs et chefs d’États et de gouvernement de la Ligue des Etats arabes s’ouvre aujourd’hui à Nouakchott. Cette rencontre, dite « Sommet de l’Espoir » constitue, sans doute, une première pour la Mauritanie et pour sa

Photothèque

1
Activités présidentielles