Nouakchott ,  18/09/2013
L'hôtel El Khater a abrité, mercredi, la cérémonie de lancement des travaux de l'atelier intercommunal de capitalisation des comités de concertation communaux (CCC), une année après leur création.
L'atelier qui dure une seule journée est organisé par le bureau mauritanien des d'études et d'expertise en collaboration avec la communauté urbaine de Nouakchott (CUN).
Dans l'allocution d'ouverture des travaux de cet atelier, le vice-président de la CUN, M. Khalil Ould Maouloud, a indiqué que la communauté accorde un intérêt particulier au développement de la citoyenneté locale et de la redevabilité des élus vis-à-vis de leur population, rappelant que depuis 2011, la CUN accompagne les 9 communes de Nouakchott dans la mise en place effective de leurs comités de concertation communaux (CCC).
" Cela s'est traduit par l'appui à la création du CCC, la formation et l'accompagnement des agents du développement local (APL), la formation des membres des CCC, l'appui à l'élaboration du plan de développement communaux (PDC), la création d'un observatoire des services et du patrimoine urbain de Nouakchott (OSPUN)", a-t-il dit, précisant que "toutes ces actions concrètes montrent, si si l'on veut il est possible, de faire de la concertation sociale et de la redevabilité de nos élus en Mauritanie".
Prenant à son tour la parole, le directeur du projet de la gouvernance locale M. Patrick Pholsena a loué le rôle joué par les communes de Nouakchott pour améliorer les capacités des CCC.



Dernière modification : 18/09/2013 18:53:32