NOUAKCHOTT,  22/07/2013  -  Pour la première fois dans l’histoire, la Mauritanie a arraché, samedi soir devant le Sénégal, sa qualification aux phases finales du Championnat d’Afrique des Nations, prévues en 2014 en Afrique du Sud. Cet exploit a valeur de vrai sacre, surtout pour une équipe jeune dont les performances jusqu’ici limitées, n’ont jamais permis au pays de dépasser les phases éliminatoires.
La liesse populaire, qui a accueilli cette qualification, à Nouakchott et dans les grandes villes du pays, illustre l’attachement des populations au sport roi et leur empressement de voir le Onze national sortir de l’anonymat et se hisser à un niveau acceptable à l’échelle du continent. Elle illustre aussi et surtout le bien-fondé de la politique tracée par les pouvoirs publics sous la conduite du Président Mohamed Ould Abdel Aziz, pour promouvoir le sports et, plus généralement, pour permettre à la jeunesse mauritanienne de s’épanouir, de parfaire son éducation et d’acquérir les compétences lui permettant de mieux servir la Patrie. Mieux, cette victoire, qui est en réalité celle de tout notre peuple, montre qu’en matière de Foot Ball, ce sont la mobilisation des moyens et l’encadrement qui sont déterminants.
En affectant 1% des recettes douanières aux activités de jeunesse, en édifiant de nombreuses infrastructures sportives dans la capitale et les chefs lieux de régions, en organisant des festivals ici ou là à l’intérieur du pays, les autorités nationales avaient su enclencher une dynamique qui a abouti à l’exploit capitalisé, samedi soir, par l’équipe nationale.
La présence au Stade Olympique du président de la République, SEM Mohamed Ould Abdel Aziz, du Premier ministre et des membres du gouvernement constitue une preuve supplémentaire de la volonté politique réelle de promouvoir le sport en général et le Foot Ball en particulier.
C’est d’ailleurs cette même volonté politique qui a donné du tonus à l’action de la Fédération nationale actuelle de Foot Ball qui a su recruter le manager qu’il faut et lui a donné l’entière liberté de sélectionner les joueurs sur la seule base de leurs qualités physiques et de leurs performances.
Aujourd’hui, les Mourabitounes ont gagné en battant le Sénégal qui est une grande nation de Foot Ball et en se qualifiant pour les phases finales du CHAN 2014. Tout ça est en soi un exploit, c’est vrai, mais c’est tout aussi un vrai défi. Les Mourabitounes, leurs supporters et leur encadrement ne doivent pas perdre de vue que le Onze national aura à affronter les grandes nations du Foot Ball africain et que, pour ne pas décevoir, tous doivent travailler dès à présent en parfaite synergie pour bien préparer ce rendez-vous africain. Là encore, on peut être sûr que la volonté politique d’appuyer les Mourabitounes ne fera pas défaut mais en fait dans ce domaine, les prestations de l’équipe, elle-même, et de son staff d’encadrement resteront déterminantes. Ce sont elles qui permettront de juger si, oui ou non, ce onze national prouvera qu’il mérite le glorieux nom qu’il s’est attribué.
En tout cas, les Mourabitounes ont réussi à créer l’espoir; sans doute, ne voudront-ils pas décevoir.
Dernière modification : 22/07/2013 14:56:57

HORIZONS

Dernier numéro : 7049

Editoriaux

Un nouveau départ
Le 27è sommet de la Ligue des rois, émirs et chefs d’États et de gouvernement de la Ligue des Etats arabes s’ouvre aujourd’hui à Nouakchott. Cette rencontre, dite « Sommet de l’Espoir » constitue, sans doute, une première pour la Mauritanie et pour sa

Photothèque

1
Activités présidentielles