Presse

Démarrage des travaux d'un atelier de réflexion sur la place de la femme dans l'islam

Nouakchott,  26/03/2013
Les travaux d'un atelier de réflexion sur la place de la femme dans l'islam, organisé par l'Union des Femmes Journalistes Mauritaniennes, ont démarré, mardi à Nouakchott.
L'atelier a pour objet l'adéquation de l'image standard négative de la femme dans le média.
Dans un mot pour l'occasion, le secrétaire général du Ministère de la Communication et des Relations avec le Parlement, M. Rassoul Ould El Khal a indiqué que la Mauritanie vit la liberté de presse, qui est importante pour jeter les bases de la démocratie.
Dans cette optique, le Secrétaire Général a passé en revue l'existence d'un bon nombre de télévisions et des radios privées, mettant en relief la responsabilité du média de doter les citoyens des connaissances en faveur du développement et pour changer l'image standard négative de la femme.
Ould Al Khal a précisé que la contribution de la femme dans la vie active provient des percepts de l'islam, soulignant que la participation distinguée de la femme constitue un apport inestimable pour le développement de l'Etat.
Il a, en outre, signalé que son département applique l'approche genre et la discrimination positive dans le champ du média.
Auparavant, la présidente de l'Union, Mme Meima Mint Mohamed Ahmed, avait indiqué que l'atteinte des objectifs du millénaire requiert la participation efficace de la femme dans la vie, considérant que la participation de la femme mauritanienne reste encore médiocre.
Elle a convié les média à une contribution efficace pour donner une image claire de la participation de la femme au développement, témoignant au passage, sa forte présence dans l'histoire islamique.
Les participants auront à suivre, au cours de cette journée des exposés portant sur : la place de la femme dans l'islam, présenté par l'érudit Mohamed Vadel Ould Mohamed Lemine, la femme mauritanienne : diversité et apport, présenté par Mme Jemila Bennani, la femme dans les média : réalité et perspective, par M ; Mohamed Vall Ould Oumeir.
Le journaliste Abdellah Bezid presentéra aussi un exposé sur l'initiative de l'UNESCO : Femmes qui traitent de l'information.
La journée a été marquée par la récompense de plusieurs femmes pionnières, dont notamment Mme Aissata Kane, étant la 1ère femme, ministre, en Mauritanie.




Dernière modification : 26/03/2013 15:02:41