Nouakchott ,  26/12/2012
Au total sept journalistes mauritaniens ont été primés mercredi à Nouakchott pour leur contribution à la liberté d'expression, lors d'une cérémonie supervisée par le ministre de la communication et des relations avec le parlement, Me.Hamdy Ould Mahjoub.
Les lauréats du concours, organisé à l'occasion de l'indépendance nationale de la Mauritanie, ont reçu une somme globale de cinq millions d'ouguiyas retirés du fonds d'aide à la presse.
S'exprimant pour la circonstance, le ministre de la communication a précisé que le fonds d'aide à la presse a été créé pour soutenir les institutions de la presse privée afin qu'elles puissent s'acquitter des frais de la sécurité sociale, des salaires de ses employés et d'améliorer la qualité de son produit.
Il a ajouté que les fonds alloués à la caisse dépassent ceux qui étaient payés à l'imprimerie nationale et qu'ils ont permis aux entreprises de presse de louer des sièges, et l'organisation des formations ainsi que le financement de l'actuels prix .
S'adressant aux journalistes présents, le ministre les a appelé à veiller au respect de l'éthique et de la déontologie dans l'exercice de leur noble fonction.
Lui succédant le directeur de la commission de supervision du fonds d'aide à la presse, le président du jury et le représentant des lauréats, ont tour souligné l'intérêt de l'évènement et salué les modalités d'organisation de ce concours.
Ont assisté à la cérémonie le commissaire aux droits de l'homme à l'action humanitaire
et aux relations avec la société civile et le président de l'autorité de la presse et de l'audiovisuel




Dernière modification : 26/12/2012 22:35:12