Nouakchott,  24/10/2012
La commission chargée de la distribution et de la gestion du fonds d'aide à la presse privée en Mauritanie a annoncé mercredi le versement de la première tranche de l'aide publique à 62 institutions indépendantes de presse éligibles à cet appui en vertu des critères établis par la commission après une large concertation avec les parties concernées par le champ médiatique.
La première tranche de cette aide a porté sur un montant de 40 millions d'ouguiya viré directement dans les comptes des établissements de presse pour soutenir les salaires des journalistes ainsi que pour les encourager à organiser des formations internes.
Cette tranche comporte également 6 millions d'UM transférés dans les comptes des institutions de presse sélectionnées à l'appui ainsi que 42 millions virés dans les comptes de l'imprimerie nationale dont bénéficie les établissements de presse éligibles à cette aide à travers un prix d'impression réduit.
La commission a indiqué par ailleurs la poursuite des mesures techniques et juridiques pour payer les tranches suivantes de l'aide. Il est attendu ainsi qu'elle verse 50 millions d'UM pour l'appui aux équipements et outils aux journaux, sites et regroupements de presse bénéficiant de l'aide.
La commission souligne aussi que dans une prochaine période un prix pour encourager l'innovation et la diversité dans l'espace médiatique sera créé.
Il faut rappeler que la commission de gestion et de distribution du fonds d'aide à la presse privée est composée d'un représentant de la HAPA, d'un autre du ministère des finances ainsi que de délégués du ministère de la communication et de 3 journalistes mandatés par la presse privée.
Dernière modification : 24/10/2012 17:57:24