Justice & Législation

Ouverture de la première session extrardinaire 2012 du parlement au niveau du Sénat

Nouakchott,  15/01/2012
La première session extraordinaire 2012 a été ouverte, dimanche, à Nouakchott, au niveau du Sénat, par le président de cette chambre, M. Ba Mamadou dit M'Baré, en présence d'un certain nombre de membres du gouvernement.
A cette occasion, le Président du Sénat a prononcé l'allocution qui suit:
" Excellences, mesdames, messieurs les ministres,
Mesdames, messieurs les honorables sénateurs,
Deux jours seulement, après la clôture de la première session ordinaire 2011/2012, nous voilà de nouveau réunis en session extraordinaire pour poursuivre l'examen d'un certain nombre de projets de loi demeurés pendant devant notre chambre, ainsi que de nouveaux projets de loi d'importance capitale pour l'avenir de notre démocratie.
Mesdames, messieurs les honorables sénateurs,
Le volume de travail inscrit à l'ordre du jour de cette présente session exige de nous une assiduité complète, tant au niveau des travaux en commissions qu'au niveau des séances plénières.
Je suis convaincu que comme par le passé, nous travaillerons avec abnégation pour mieux étudier les projets de loi soumis à notre aprobation.
Aussi, chers collègues sénateurs, je vous invite à donner le meilleurs de vous-mêmes, afin que cette session, à l'instar des précédentes, se déroule dans de bonnes conditions et nous permette de parvenir, à l'issue de nos travaux, à l'adoption de l'ensemble des projets de loi pour le bien de notre pays.
Nous devons accélérer les réformes de notre arsenal législatif car tout retard dans l'adoption des textes proposés pénalisera l'organisation dans les meilleurs délais possibles des élections en vue du renouvellement de l'Assemblée Nationale, des Conseillers municipaux, ainsi que du tiers (1/3) du Sénat, il s'agit entre autres de:
1- Projet de loi organique modifiant certaines dispositions de l'ordonnance n° 87-289 du 20 octobre 1987, modifiantl'ordonnance n° 86-134 du 13 août 1986 instituant les communes.
2- Projet de loi organique modifiant certaines dispositions de la loi organique n° 2009-022 du 2 avril 2009 fixant les dispositions spéciales relatives au vote des mauritaniens établis à l'étranger.
3 - Projet de loi organique portant création de la Commission Electorale Nationale Indépendante.
Excellences, mesdames, messieurs les ministres,
Mesdames, messieurs les honorables sénateurs,
Conformément au décret présidentiel n° 009/2012 en date du 12 janvier 2012, je déclare ouverte la première session extraordinaire 2012 de notre parlement.
Je voue remercie".



Dernière modification : 15/01/2012 15:50:22