Nouakchott,  21/12/2011
M. Sidi Ould Tah, ministre des affaires économiques et du développement et SEM. Hiroshi Azuma, ambassadeur du Japon en Mauritanie ont signé, mercredi à Nouakchott, une convention de financement au terme de laquelle le Japon accordera un don financier à la Mauritanie de 430 millions de yens japonais soit l'équivalent d'un milliard 600 millions d'ouguiyas consacré à la contribution à la sécurité alimentaire.
Dans un mot prononcé pour la circonstance, le ministre a indiqué que ce financement vient concrétiser de nouveau la qualité des relations privilégiées existant entre la Mauritanie et le Japon. Il a ajouté que le Japon a toujours accompagné de manière généreuse les programmes mauritaniens de développement.
Il a souligné que la signature de cette convention intervient à un moment où la première version de la stratégie nationale de sécurité alimentaire inspirée du programme du Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz visant la réalisation de l'autosuffisance alimentaire de la Mauritanie pour les toutes prochaines années est en train d'être achevée.
Le ministre a précisé que ce financement est intervenu suite à l'appel lancé par le Premier ministre, Dr Moulaye Ould Mohamed Laghdaf aux partenaires de la Mauritanie pour qu'ils contribuent au programme "Emel 2012".
Le ministre a enfin remercié le Japon pour l'appui constant apporté à la Mauritanie dans ses efforts en matière de développement et de lutte contre la pauvreté.
Auparavant, l'ambassadeur du Japon avait prononcé un mot dans lequel il a affirmé que cette convention confirme la volonté de son pays de continuer d'appuyer les efforts en matière de développement de la Mauritanie, malgré les catastrophes naturelles auxquelles il a eu à faire face, en mars dernier.
Il a ajouté que le gouvernement japonais a décidé d'accorder une aide alimentaire annuelle à la Mauritanie, en contribution au renforcement de ses programmes de développement.
La cérémonie de signature s'est déroulée en présence de la commissaire adjointe à la sécurité alimentaire et du secrétaire général du ministère des affaires économiques et du développement.

Dernière modification : 21/12/2011 18:07:50