Nouakchott,  12/07/2011
L'office national des statistiques (ONS) a organisé en collaboration avec le Fnuap aujourd'hui mardi au centre d'échanges à distance au palais des congrès de Nouakchott une réunion avec ses partenaires financiers et techniques pour mobiliser les financements destinés au recensement général de population et de l'habitat (RGPH), prévu en 2012.
Les participants suivront au cours de cette réunion d'une journée, deux exposés dont le premier traite des grandes lignes du document du projet de recensement 2012 et le second du budget et des charges du projet.
Dans une allocution prononcée à l'ouverture des travaux de l'atelier, le ministre des affaires économiques et du développement, M. Sidi Ould Tah, a indiqué que plusieurs travaux préparatoires ont été réalisés pour ce recensement, partant de l'élaboration d'un document complet du projet jusqu'à la mise en place de ses autres documents techniques tel que la méthodologie générale, les pièces, les cartes, le formulaire de questionnaires.
Il a souligné également que la réalisation de ce quatrième RGPH 2012 s'inscrit dans le cadre d'un plan d'action stratégique national destiné à développer le recensement pour la période comprise entre 2011 -2015, qui selon le ministre, va permettre de fournir les données indispensables pour l'élaboration, le suivi et l'évaluation des politiques de développement ainsi que des plans, des programmes sectoriels en rapport avec le 3e cadre stratégique de lutte contre la pauvreté (CSLP) 2011-2015.
M. Sidi Ould Tah a indiqué aussi que les résultats du recensement permettront le suivi des politiques de réduction de la pauvreté, d'identifier les progrès enregistrés dans la réalisation des objectifs du Millénaire pour le développement (OMD), en plus de l'obtention d'un système statistique permettant en temps opportun de jauger les indicateurs d'évaluation, en vue de permettre aux décideurs de prendre les mesures nécessaires.
M. Ould Tah a ajouté par la suite que le RGPH permettra également de moderniser les indicateurs structurels à la lumière des évolutions démographiques, sociales et économiques depuis le dernier recensement de 2000, en plus de la planification et l'évaluation des programmes dans les différents domaines, ainsi qu'à mettre en place un système géo-informatique comme l'un des outils importants d'amélioration du plan sectoriel, de la bonne gouvernance au niveau local.
Le ministre a précisé que l'ONS en collaboration avec le Fnuap a entrepris dernièrement la révision du document fondamental du projet pour prendre en considération tous les changements intervenus après 2007 et pour déterminer les moyens de rationalisation des dépenses dans le budget dudit projet élaboré antérieurement, où une révision du coût du projet a été révisée pour atteindre 6 millions de dollars environ au lieu de 8 millions de dollars prévus en 2007.
Le ministre a indiqué aussi que le gouvernement mauritanien a entrepris de grands efforts pour mobiliser les financements de cette opération à travers ses ressources propres en premier lieu en débloquant un million de dollars et ensuite à travers les partenaires au développement, indiquant que cette réunion s'inscrit dans le cadre des efforts visant à sensibiliser les intervenants et à mobiliser les ressources restantes pour réaliser cet important RGPH 2012.
Des représentants des ministères concernés, des partenaires techniques et financiers, du secteur privé et des élus ont participé à cette réunion.
Notons enfin que RGPH 2012, dont les préparatifs sont en cours, est le quatrième du genre organisé en Mauritanie, après trois autres recensements organisés en 1977, 1988 et 2000.
Dernière modification : 12/07/2011 22:05:43