Nouakchott,  12/07/2011
Le commissariat à la sécurité alimentaire (CSA) a lancé aujourd'hui, mardi, dans la moughataa d'El Mina à Nouakchott, un programme de lutte contre la malnutrition chez les enfants de 0 à 5 ans et chez les femmes enceintes et allaitantes qui souffrent de carence en matière de croissance ou de nutrition.
Le CSA vise à travers ce programme, en vertu duquel 104 centres de nutrition communautaire ont été ouverts dans 7 des 9 moughataa de la capitale Nouakchott, à assurer une nutrition saine à 3.362 enfants et 796 femmes en état de grossesse ou allaitantes, à travers la fourniture de deux repas quotidiens aux bénéficiaires. e une seconde étape de l'opération de généralisation des centres communautaires de nutrition au niveau des moughataa de Nouakchott, pour fournir des repas sains et réguliers aux visiteurs de ces centres, afin d'assurer aux enfants une croissance saine.
M. Ould Mohamedou a ajouté que cet effectif de centres communautaires ouverts aujourd'hui s'ajoute à 790 autres centres de nutrition communautaire ouverts sur toute l'étendue du territoire national au profit de 34.780 enfants.
A la fin de son intervention, le commissaire a salué les partenaires au développement, en particulier le PAM pour sa coopération fructueuse.
Prenant à son tour la parole, Mme Salimata Yero Sarr, maire de la commune d'El Mina a loué les efforts déployés par les autorités publiques pour relever le niveau de vie des habitants de sa circonscription municipale, remerciant également en leurs noms, les partenaires au développement en particulier l'Unicef.
De son côté M. Olivier Flamand, directeur adjoint du PAM, a salué les efforts du gouvernement mauritanien dans le domaine de lutte contre la malnutrition, louant le rôle joué par le CSA dans la lutte contre la malnutrition et pour assurer la sécurité alimentaire.
La cérémonie de lancement de ces centres communautaires s'est déroulée en présence du ministre de la santé et de plusieurs responsables.
Dernière modification : 12/07/2011 21:45:44