Activités gouvernementales

Exposition du Tapis, produit de l'artisanat mauritanien

Nouakchott,  19/06/2011
Le ministre du commerce de l'artisanat et du tourisme, M. Bamba Ould Dermane a souligné que le tapis mauritanien est un symbole important de notre Etat moderne.
C'est ainsi que le secteur du tapis a constitué un des piliers solides sur lequel on s'est basé pour édifier des infrastructures économiques et sociales dans le pays".
Le ministre a fait une telle déclaration lors de sa supervision de l'ouverture de l'exposition du tapis artisanal mauritanien organisé par MATIS (la Mauritanienne du Tapis) en collaboration avec la Fondation Moktar Ould Daddah sous le thème "le tapis ùauritanien symbole du génie de la femme".
Il a ajouté qu'il existe encore en notre sein des femmes actrices efficaces qui contribuent avec leur esprit et leur effort dans le développement de ce secteur du tapis qui continue à jouer son rôle vital dans le système de production en disponibilisant des produits divers et de qualité exprimant par ailleurs l'authenticité culturelle et civilisationnelle du pays.
Le ministre a relevé que les pouvoirs pblics ont pris un certain nombre de mesures pour favoriser un marché national de consommation du tapis et des produits locaux et leur intégration dans le système d'ameublement des bureaux de l'administration publique et de nos représentations diplomatiques et consulaires.
Et de souligner que la réalisation de cet objectif est tributaire du relèvement du niveau de formation technique et professionnelle et de l'adoption de systèmes internationaux de qualité et de métrologie en plus d'une politique de commercialisation efficace.
Pour sa part, la directrice générale de MATIS, Mme Vivi Mint Foiji a réaffirmé que l'organisation de cette exposition "est une tentative pour sortir cette industrie nationale de la situation difficile qu'elle vit actuellement et pour sensibiliser l'opinion publique nationale sur le rôle important qu'elle joue en offrant des opportunités d'emplois adaptées à une large frange de femmes et de filles victimes de la déperdition scolaire dans les milieux rural et péri urbain".
Les tapis, dit-elle, en tant que produit artisanal reflètent la richesse et la diversité de notre patrimoine culturel et technique et la nécessité de sa préservation en vue de sa transmision pour les générations futures en raison de sa valeur patrimoniale et des expertises accumulées le long d'un demi siècle où le tapis mauritanien a acquis ses lettres de noblesse en représentant le pays sur la scène internationale.
De son côté, le directeur de l'office national des musées, M. Kane Hadia a souligné l'importance des musées devenus un nouvel exemple où l'économie et la culture sont imbriquées notant que le patrimoine représente un élément essentiel du développement économique et social.
En ce qui la concerne, Mme Mariem Daddah; directrice de la Fondation Mokhtar Ould Daddah a passé en revue les étapes historiques de cette industrie appréciant l'appui des hautes autorités à l'organisation de la manifestation.
En marge de l'exposition, le secrétaire général du ministère délégué auprès du ministre d'Etat à l'Education nationale chargé de l'emploi, de la formation et des NTICs, M. Baba Ould Boumeiss a signé avec la directrice de MATIS un accord au terme duquel cette institution va former et insérer 74 jeunes filles pour le compte du ministère.
Notons que la Mauritanienne du Tapis est une
société-coopérative spécialisée dans le domaine du tissage et de la confection manuelle des tapis de haute qualité avec des dessins inspirés de notre patrimoine culturel et artisanal national.
L'ouverture de l'exposition s'est déroulée en présence du ministre délégué auprès du ministre d'Etat à l'Education nationale chargé de l'emploi, de la formation et des NTICs, de la ministre des affaires sociales, de l'enfance et de la famille et de plusieurs membres du corps diplomatique accrédité en Mauritanie.
Dernière modification : 19/06/2011 18:16:01