Nouadhibou,  11/06/2011
Le président de l'Alliance populaire progressiste (APP), M. Messoud Ould Boulkheir, a exprimé, vendredi soir à Nouadhibou, son attachement au dialogue constructif et son rejet de tout ce qui peut troubler la paix sociale dans le pays.
Le dialogue ne peut être substitué par la descente dans la rue pour parvenir aux objectifs, a expliqué Ould Boulkheir dans un meeting populaire organisé par son parti dans la capitale économique.
Il a précisé que le recours à la rue peut avoir des répercussions négatives sur la paix civile étant donné la fragilité du tissu social dominé par les appartenances tribales et ethniques.
Le président de l'APP a par ailleurs démenti les rumeurs véhiculées récemment par certaines mauvaises langues et accusant son parti de se démarquer de la ligne d'opposition, considérant que de telles rumeurs ont pour but de dénigrer les positions de l'APP par rapport aux questions nationales.
Il a également exprimé la solidarité du Parti avec les populations de Nouadhibou victimes, selon lui, des opérations de déménagement des gazra (occupations illégales).
Dernière modification : 11/06/2011 09:36:32