Nouakchott,  01/06/2011
M. Taleb ould Abdivall, ministre de l'énergie, du pétrole et des mines a indiqué que le gouvernement mauritanien a engagé un vaste chantier de restructuration du secteur de l'énergie, de façon à répondre efficacement aux défis du développement économique et social du pays.
Le ministre qui parlait à l'occasion de la signature d'un protocole d'accord relatif à la mise en place d'une société mixte de production d'électricité produite à partir du gaz mauritanien entre le gouvernement mauritanien, la SNIM, la SONELEC, la Société Tasiast Mauritanie limited et la société des mines de cuivre de Mauritanie a ajouté que pour atteindre les objectifs ambitieux de porter les taux d'accès à l'élecrticité en milieu urbain et rural à respectivement 80% et 40% en 2015, une stratégie en trois points principaux a été élaborée.
Cette stragie, a-t-il souligné, consiste à:
- développer les capacités de production basées sur l'exploitation des ressources nationales, principalement le gaz, pour couvrir les besoins industriels, commerciaux et domestiques du pays à l'horizon 2015;
- développer les réseaux interconnectés à l'intérieur du pays et vers les ensembles sous-régionaux;
- intégrer à grande échelle les sources d'énergie renouvelables pour atteindre un mix énergétique équilibré.
Le ministre a poursuivi en disant que ce projet de grande centrale à gaz et du réseau de transport qui l'accompagne permet de réaliser une grande partie des objectifs fixés, précisant que l'avantage de la mise en place de cette société de production est qu'il s'agit d'un cas d'espèce d'un véritable partenariat gagnant-gagnant. Elle permettrait d'abord, a-t-il dit, de mettre à la disposition des opérateurs industriels et sous leur contrôle une source d'énergie fiable et compétitive. Grâce à ce projet aussi, a noté le ministre, l'Etat pourra mettre en place un système d'énergie de référence à même de remplir ses objectifs par la séparation et la professionnalisation des différents segments d'activités, la production et le transport d'une part, la distribution et la commercialisation d'autre part.
La cérémonie de signature s'est déroulée en présence des ministres des affaires économiques et du développement et des finances, du gouverneur de la Banque Centrale de Mauritanie, du secrétaire général du ministère de l'énergie, du pétrole et des mines, du directeur général des projets, du représentant de la Banque Mondiale et d'autres personnalités.
Dernière modification : 01/06/2011 16:15:35