Nouakchott,  31/05/2011
Une opération de reboisement des aires scolaires en Mauritanie a été lancée mardi soir à partir du département de Toujounine par le ministre délégué auprès du Premier ministre chargé de l'environnement et du développement durable, M. Amedi Camara et SEM. Hiroshi AZUMA, ambassadeur du Japon à Nouakchott.
Ce programme est réalisé par l'ONG mauritanienne ADECA en partenariat avec la "foundation for environnemental Éducation" (FEE), le programme Norvégien LEAF International et "Panasonic", l'une des principales entreprises électroniques japonaises.
L'entreprise Panasonic avait déjà pris part à ce programme en collaboration avec FEE dans environ 4500 écoles de 45 pays et la Mauritanie constitue le premier pays bénéficiaire dudit programme dans la région du Sahel.
L'objectif du programme, qui se déroulera sur trois ans 2011-2013, est de réaliser la plantation d'un millions d'arbres dans les différentes régions de la Mauritanie avec la participation des élèves et des communautés locales. Supervisant l'opération, le ministre de l'environnement a salué cette initiative qui ne manquera pas de renforcer les efforts de son département dans le domaine de l'éducation environnementale et d'intégrer l'environnement et l'étude du milieu dans la réalité des écoles mauritaniennes.
Il a noté que la gestion de l'environnement dans le pays se trouve hautement imbriquée et tributaire de l'efficacité des partenariats et des synergies que les acteurs en présence peuvent réussir.
Pour sa part, l'ambassadeur du Japon en Mauritanie, M. Hiroshi Azuma a précisé que le concept de ce programme est "l'un pour l'un" (one for one ), notant que l'achat de certains appareils électroniques chez Panasonic faisant l'objet du programme qui permet aux consommateurs de participer au reboisement sous forme de contribution à la plantation d'un arbre dans un endroit du monde.
Dernière modification : 31/05/2011 21:45:40