Zouerate ,  31/05/2011
Le wali de Tiris Zemmour, le Colonel Ahmedou Bamba Ould Baye a supervisé aujourd'hui, mardi, dans la ville de Zouerate la cérémonie de pose de la première pierre d'une école fondamentale de 6 salles de classe équipées financés par la fondation de bienfaisance de la Snim.
Le wali a souligné à cette occasion que, dans le cadre des efforts menés par le Président de la République, M. Mohamed Ould Abdel Aziz et conformément à son programme électoral consacré à servir le développement du pays, de nombreuses installations à caractère social ont été réalisées.
Evoquant la fondation de bienfaisance de la Snim, le Colonel Ahmedou Bamba a indiqué qu'elle est devenue un acteur appréciable dans le développement du pays de manière générale et de la wilaya de Tiris Zemmour en particulier, soulignant qu'elle a financé durant l'année en cours, dans le cadre d'un programme défini conjointement avec la commission régionale de développement 377 millions ouguiyas dans la réalisations d'infrastructures sociales dans les trois moughataa de la wilaya.
Le wali a par ailleurs évoqué la situation vécue ces derniers jours par un groupe des travailleurs "journaliers" de la Snim, indiquant qu'en exécution des engagements du Président de la République devant les habitants de Zoueirate l'année dernière, le processus de règlement définitif de cette question a débuté avec la mise en place d'une commission ministérielle et d'une autre technique présidée par le conseiller du Premier ministre.
Il poursuit en soulignant qu'il a été décidé actuellement d'organiser un concours de recrutement de 699 employés spécialisés de cette frange, ajoutant que la Snim procédera à l'amélioration des conditions des autres travailleurs sans spécialités de cette frange de sorte à leur garantir tous leurs droits.
Le wali a évoqué également de ce qu'il a appelé une surenchère menée par certains portant sur le licenciement des gardes actifs de cette catégorie, précisant que la Snim a limogé une petit groupe qui s'est absenté illégalement du travail; vue qu'elle est responsable de la sécurité de la société et de ses installations "qui est un domaine trop sensible pour permettre d'accepter l'absence des lieux du travail", relevant que l'effectif des gardes est de 253 dont 200 assidus qui poursuivent de manière régulière leur travail.
De son côté, le maire de Zoueirate, M. Yacoub Ould Salem Vall a indiqué que sa commune accorde une priorité particulière au secteur de l'enseignement, avec la construction et la réhabilitation de plusieurs écoles en collaboration avec les partenaires nationaux et étrangers, précisant que la mairie a réalisé l'objectif assurant à chaque élève une table-banc, des outils scolaires avec même un excédent de tables.
Prenant à son tour la parole, le directeur de la fondation Snim de bienfaisance M. Bah Ould Gah a indiqué que son association, qui représente le bras social de l'entreprise nationale dépensera 43 millions d'ouguiyas dans la construction et l'équipement d'une école fondamentale composée de 6 salles, d'un bureau pour le directeur, d'un réservoir d'eau d'une capacité de 10 m3, d'une clôture pour l'établissement et d'une pièce pour le gardien en plus de toilettes.
Il a souligné également que sa fondation a fait au cours de l'année dernière plusieurs réalisations dans les domaines de la santé, de l'enseignement, des projets générateurs de revenus, la construction de mosquées et de mahadras, en plus de l'enregistrement de 400 retraités auprès de la caisse d'assurance maladie, avec la prise en charge des frais consécutifs à leurs cotisations annuelles, ce qui signifie la fourniture de l'assurance sanitaire à 1.000 personnes parmi les familles de ces retraités.
Le wali mouçaid chargé des affaires économiques et le hakem de Zoueirate ainsi que certains chefs de services administratifs régionaux ont assisté à cette cérémonie de pose de la première pierre d'une école fondamentale.

Dernière modification : 31/05/2011 21:30:33