Kiffa,  26/05/2011
D'une durée de trois jours, la formation est organisée par le ministre des affaires islamiques et de l'enseignement originel avec le concours du FNUAP) l'intention des directeurs régionaux dudit département et des détenteurs de l'opinion religieuse dans les régions des deux Hodhs, de l'Assaba, du Tagant, du Gorgol, du Guidimakha et du Brakna.
Les participants auront à traiter durant la rencontre des questions relatives aux concepts de la SR et du développement économique du point de vue des principes et fondements de la loi islamique.
Dans son mot pour l'occasion, le théologien, Sidi Mohamed Ould Mayaba, directeur de l'enseignement au ministère des affaires islamiques a indiqué que ce genre de connaissances est dicté par la nécessité d'un échange fécond entre les civilisations à l'heure de la mondialisation.
Il a ajouté qu'il nous revient de vérifier la conformité de ces nouvelles conceptions la religion pour s'inspirer de ce qui sert notre développement et toléré par l'islam et de mettre des réserves sur ce qui tranche avec l'islam.
Il a ajouté que la politique de l'Etat tient compte des valeurs de la société qui sont inspirée de l'Islam.





Dernière modification : 26/05/2011 15:46:15