Tidjikja,  24/05/2011
Les travaux d'une session de formation dans le domaine de la promotion et de la défense des droits de l'enfant, avec la participation de 30 représentants des associations des Oulémas, des parents d'élèves, des pairs éducateurs et des organisations de la société civile issues de toute la wilaya du Tagant ont été ouverts mardi à Tidjikja.
Les participants à cette session se pencheront pendant les 4 jours que dure cette formation sur l'examen de sujets relatifs aux mécanismes et moyens de nature à renforcer la diffusion de la culture des droits de l'enfant au sein de toutes les franges de la société.
Dans une allocution prononcée à cette occasion, le wali mouçaid chargé des affaires économiques a rappelé la ratification par la Mauritanie en 1991 des conventions relatives aux droits de l'enfant et la prise depuis cette date d'un ensemble de mesures visant la mise en oeuvre de ces conventions.
Le wali mouçaid a remercié également l'Unicef pour son soutien à la Mauritanie dans tous les domaines.
De son côté, M. Mohamed Salem Ould Ahmed, chef de service de la protection de l'enfance au ministère des affaires sociales, de l'enfance et de la famille a indiqué que cette session de formation s'inscrit dans le cadre de la coopération fructueuse liant la Mauritanie à l'Unicef, précisant que cette coopération a permis la réalisation d'expériences réussies au niveau régional dans le domaine de la promotion des droits de l'enfant.
Le hakem de la moughataa de Tidjikja et les autorités administratives et sécuritaires de la wilaya ont assisté à la cérémonie d'ouverture de cette session de formation.

Dernière modification : 24/05/2011 20:21:20