Boghé,  18/05/2011
Le wali du Brakna, M. Boubacar Ould Khourou a supervisé ce mercredi matin dans la localité de "Tidé" relevant de la moughataa de Boghé le démarrage des opérations d'exploitation de plusieurs installations destinées à l'assainissement domestique au niveau de 33 villages.
Cette réalisation accomplie par le ministère de l'hydraulique et de l'assainissement avec un appui de l'Unicef, s'inscrit dans le cadre d'une approche nouvelle visant l'implication des collectivités locales dans le domaine de l'assainissement.
M. Ahmed Ould Weddadi, directeur de l'assainissement a souligné, dans un mot pour la circonstance, que l'assainissement bénéficie d'une priorité dans notre pays pour réaliser les objectifs du millénaire pour le développement et mettre en place des systèmes d'assainissement dans les villes et les campagnes qui répondent aux critères généralement reconnus.
Il a ajouté que le secteur de l'hydraulique et de l'assainissement oeuvre pour la promotion de ce secteur conscient de la nécessité de favoriser une vie digne aux citoyens, répondant ainsi aux orientations du Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz qui a plus d'une fois insisté sur l'intérêt de rapprocher les services de base des citoyens notamment l'eau et l'assainissement.
De son côté, Mme Cathérine M'Bingue, représentante de l'Unicef en Mauritanie a félicité les villages bénéficiaires pour le respect des critères ayant présidé à la mise en oeuvre de ce programme relevant qu'il intéresse 350 regroupements villageois de différentes wilaya du pays.
Elle a indiqué que l'absence d'hygiène et d'assainissement entraîne annuellement dans les différentes parties du monde le décès de plus de 6000 enfants.
Le maire de la commune de Boghé, M. Ba Adama Moussa avait auparavant apprécié le rôle joué par ledit programme dans l'amélioration des conditions de vie des populations.
Dernière modification : 18/05/2011 20:55:33