Nouakchott,  18/05/2011
Le ministre des affaires islamiques et de l'enseignement originel, M. Ahmed Ould Neini, a annoncé mercredi à Nouakchott que l'Etat lancera, dans les jours à venir, une opération visant à localiser les tombes des Mauritaniens décédés dans des circonstances ambiguës.
Il a précisé que le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, a donné des " instructions spéciales pour élaborer un plan topographique permettant de localiser et de marquer les tombes de tous les disparus mauritaniens depuis l'indépendance jusqu'à nos jours ".
M. Ahmed Ould Neini s'exprimait lors d'une réunion dans son ministère à laquelle ont participé le ministre de la justice, celui de l'intérieur et de la décentralisation et le commissaire aux droits de l'homme, à l'action humanitaire et aux relations avec la société civile.
Il a souligné que cette initiative " consolidera les liens d'union, d'entente et de solidarité entre toutes les franges du peuple mauritanien " et permettra aux " parents des défunts de visiter leurs tombes qui seront désormais connues et clairement marquées ".
Le ministre a ajouté que cette action s'inscrit dans le cadre de l'hommage rendu au défunt et du respect des droits que les vivants lui doivent ". Il a rappelé que ces droits ne disparaissent pas avec le décès de la personne et qu'ils font partie de l'honneur dont Allah a gratifié " l'homme, vivant ou mort soit-il ".
Cette mesure qui confirme l'intérêt accordé par le Président de la République au peuple mauritanien vient s'ajouter au parti pris par son excellence en faveur des pauvres et des marginalisés " et représente " un pont de communication spirituel entre les vivants et les morts du peuple ", a-t-il souligné.
Dernière modification : 18/05/2011 14:16:45