Nouakchott,  25/04/2011  -  Introduction
Le type de pensée connu aujourd'hui sous le nom de pensée stratégique, distincte de la pensée exécutive, pratique et utilitaire est étroitement lié à la notion de "stratégie". Il renvoyait au départ, surtout aux techniques de la guerre et aux fonctions et responsabilités des chefs militaires. Le terme stratégie
qui, lui, existait dans toutes les langues européennes et non- européennes était déjà connu des Grecs de l'Antiquité au VIe siècle avant J.-C ; les Romains et d'autres peuples l’ont eux aussi connu par la suite.
Le mot strategia se compose de la combinaison des termes grecs stratos qui signifie l’armée et gia qui désigne la terre ou l’espace où campe cette armée.
D’autre part, le terme grec strategos ayant pour pluriel strategika symbolise, quant à lui, les tâches et fonctions du général au sens militaire du terme et dénote également les qualités professionnelles qui caractérisent le chef militaire.
La même racine linguistique a donné le mot strategema ou stratagème qui signifie le tour ou la manœuvre militaire ou la tactique de combat soigneusement et professionnellement planifiée.
L'expert supervisant de telles actions et plans de guerre est connu sous le nom de stratège et ce type d'experts a émergé au Ve siècle avant J.C. dans la ville grecque antique d'Athènes.
De nombreux historiens, anciens et modernes tels que Hérodote, Xénophon, Clément Alexandre, Mathey, Francesco Patrizi et d'autres ont fait état de l’existence d’un grand nombre de penseurs qui ont accordé une attention particulière aux différents arts de la guerre et aux méthodes de direction de l'action militaire en tant que voies et moyens pour assurer la domination, la supériorité et la victoire.
Avec le temps, ces penseurs ne limitent plus leur réflexion à l’aspect purement militaire et leur intérêt ne se confine plus aux méthodes et mécanismes du commandement militaire dans sa dimension opérationnelle et sa performance en matière de combat sur le champ de bataille.
l'attention des théoriciens stratèges s’est en revanche considérablement étendue pour inclure, en plus des questions militaires, plusieurs autres domaines touchant les exigences et les conditions de la croissance économique, du développement social, du progrès scientifique, de la supériorité technologique, de la préservation de la sécurité nationale, de la réalisation du leadership et de la consolidation de l’influence par le biais de la domination économique, politique et culturelle sur la scène internationale.
C’est ce type de pensée multidimensionnelle, née de la lecture avisée du passé, de l’intelligence exhaustive du présent, de la lecture perspicace de l'avenir, de l’anticipation des événements futurs pour œuvrer à tracer les contours du monde virtuel probable et les adapter à des aspirations et des objectifs spécifiques, qui est désormais connu sous le nom de pensée stratégique.
Nous allons essayer dans ce qui suit de considérer l’essence et les caractéristiques de ce genre de pensée, d’en appréhender les objectifs et les avantages et de montrer l'importance d’y recourir et d'en faire la source d`inspiration pour la construction et le renforcement du projet de société que nous aspirons à établir dans notre pays.
Essence de la pensée stratégique
La pensée stratégique se distingue de la réflexion exécutive à caractère pratique, de la réflexion universitaire de type scientifique et de la pensée politique à dominante institutionnelle, car elle constitue un genre de réflexion holistique complexe, systématique et encadrée, qui ne s'acquiert pas automatiquement et à laquelle on ne peut pas accéder par intuition ou par inadvertance. Elle est plutôt une conséquence de l'accumulation de connaissances, d'expériences, de principes, de théories et de méthodologies rationnelles étudiés au fil des ans dans des académies spécialisées ; ce qui a donné lieu à une discipline appelée "la science de la stratégie."
La pensée stratégique est donc une réflexion pluridimensionnelle et poly-angulaire, prenant en compte le passé, le présent et l’avenir et employant les méthodes quantitatives et le langage des chiffres et les lois de la causalité et des entrelacs des divers facteurs dans la compréhension des variables hétérogènes et interdépendants et de l’appréhension intellectuelle des corrélations entre les choses.
Il s’agit donc d’une pensée synthétique et structurelle adoptant la perception, la prévoyance et l'intuition pour évoquer et anticiper l'image lointaine et façonner l'avenir avant qu'il ne survienne. Elle opte pour la créativité et l'innovation dans la recherche de nouvelles idées et d’applications novatrices des connaissances antérieures pour prévoir l'avenir et en déterminer les tendances et les transformations virtuelles, au lieu d'être totalement pris par le présent et s`engluer dans ses problèmes qui sont en fait un prolongement du passé. Elle opte donc pour l'enquête, l’observation, la réflexion, la déduction, la pensée anticipative et proactive et le raisonnement.
En résumé, la réflexion stratégique consiste en cet effort mental, intégral et systématique, visant à explorer l’avenir et sa structure prospective sur la base des données historiques, géographiques, anthropologiques et scientifiques globales constituant un large spectre de connaissances représentant une source d'inspiration et une base de conception, d'anticipation, de prévision et d'hypothèse sur lesquels on peut s'appuyer pour imaginer les contours que pourraient ou devraient revêtir l'avenir.
Caractéristiques de la pensée stratégique
La pensée stratégique est une forme d’approche exploratoire basée sur les fondements, les règles et les principes de la recherche scientifique dans l’application de la méthodologie de recherche adéquate fondée sur la précision des pronostics et la pertinence des prévisions pour imaginer l'avenir et se représenter ses événements possibles à la lumière des signes précurseurs, des indicateurs, de la méditation, de l’analyse quantitative et qualitative, de la conclusion analogique et de la prévision des changements lointains, à la lumière d’une méthodologie scientifique bâtie sur l'analyse des systèmes, l'utilisation des scenarii virtuels et des techniques de simulation, etc. Ainsi, la pensée stratégique est une réflexion créatrice d'évolution partant du présent pour dessiner l’image de l'avenir sur laquelle il s’appuie afin de modifier la structure du présent ,elle recours aux techniques d’induction , de déduction et d’extrapolation et recourt à l'analyse diagnostique pour comprendre la vérité des choses avec réalisme et clairvoyance. En un mot, c’est une réflexion analytique, prospective, planificatrice et anticipant qui s’attache à décrypter le passé, à faire une lecture précise du présent et prévoir l’avenir. En dernière analyse, nous pouvons dire que la pensée stratégique est la volonté de se libérer de la tyrannie du moment et est un effort pour appréhender et domestiquer l’inconnu, pousser le plus loin possible les limites du connaissable et dessiner les cartes du probable afin d’anticiper les situations d'urgence, éviter les surprises, maitriser les événements, les contrôler et en subordonner le déroulement à des intérêts et objectifs spécifiques.
La pensée stratégique n'est pas un vain luxe intellectuel ni une activité futile qui relève de l’astrologie, ni une forme de divination fantaisiste, elle constitue plutôt une science humaine de pointe ,systématiquement utilisée par les nations développées pour prospecter les événements futurs, imaginer les évolutions possibles des choses dans les domaines économiques, sociaux et culturels et comprendre les traits distinctifs des circonstances qui peuvent prévaloir dans le monde, pour s’y préparer et s'y adapter et en tirer tous les avantages possibles.
La pensée stratégique et notamment son aspect appelé « la prospective » constitue une méthode efficace pour dessiner des cartes précises du monde futur à moyen et à long termes ; et les grandes puissances l’adoptent aujourd’hui pour préparer les circonstances et créer les conditions susceptibles de renforcer et de perpétuer leur emprise sur le monde et leur hégémonie sur ses potentialités et sur le destin de ses peuples et même pour étendre leur influence et consolider leur domination sur les planètes voisines, en vue de se les approprier et en monopoliser les ressources potentielles.
L'importance de la réflexion stratégique comme outil pour développer le pays.
La grande majorité des pays du tiers monde, y compris le nôtre, à cause de la pauvreté, de l'analphabétisme, du sous-développement intellectuel et institutionnel dont ils souffrent, n’intègrent aucune forme de réflexion stratégique dans leurs préoccupations et à plus forte raison dans leurs ordre de priorités. Par conséquent, non seulement ils n'ont pas les institutions qui forment et emploient les penseurs stratégiques, mais la conscience de l’importance cruciale de ce type de réflexion leur fait entièrement défaut. Ainsi, la planification pour l’avenir, la programmation, la prospective et la gestion anticipée de choses sont inexistantes chez eux. Donc, les politiques de ces pays se déroulent à l’aveuglette sans feuille de route inspirée par une vision claire des cheminements possibles des événements susceptibles de marquer le monde ni une connaissance adéquate des contours probables du contexte international potentiel. Cela entraine la poursuite de politiques hasardeuses caractérisées par le spontanéisme, l’improvisation et le tâtonnement. Voila pourquoi il s’avère nécessaire et urgent que les politiques et les décideurs de notre pays comprennent l’importance extrême que revêt la réflexion stratégique pour mener à bien de la manière la plus satisfaisante la mise en place du projet de société idoine que nous ambitionnons pour le pays .Il est en effet temps de mettre en place les institutions nécessaires pour former les experts spécialisés dans cette science et faire appel à leur savoir et leur expertise en vue de l'exploration des voies et moyens susceptibles de promouvoir tous les secteurs de la vie nationale et d’identifier les enjeux à gagner, les défis à relever et les stratégies à élaborer pour le développement du pays dans les divers domaines et pour accroitre sa compétitivité sur la scène internationale ;
car les crises économiques, les explosions sociales et les déséquilibres profonds et multidimensionnels qui caractérisent la conjoncture actuelle exigent le recours systématique à la réflexion stratégique pour mieux se préparer face aux problématiques ambiantes qui pourraient avoir des répercussions considérables sur la sécurité voire le destin entier du pays . Parmi ses problématiques l’on peut citer à titre indicatif, les nécessités de:
1. Assurer la sécurité alimentaire par la modernisation, la rationalisation et la simplification de l'exploitation des ressources halieutiques, animales, agricoles et minérales du pays non seulement pour atteindre l'autosuffisance alimentaire et dans les domaines de l'énergie et des services de base, mais aussi pour exporter les excédents de production afin d`utiliser leurs recettes pour couvrir les besoins divers de la nation.
2. Assurer les besoins du pays en eau potable et en énergies renouvelables dans la perspective de l’épuisement imminent des sources d'énergie fossile dans le monde.
3. Elaborer et mettre en œuvre les méthodes, les moyens et les mécanismes efficaces et appropriées pour un contrôle total de l’immigration sauvage qui déferle sur le pays, qui menace sa sécurité, sa stabilité et qui risque non seulement de provoquer la rupture de l'équilibre de son tissu social, mais aussi d’altérer son identité culturelle, d’affecter sa spécificité civilisationnelle et d’ébranler ses fondements spirituels.
4. Elaborer une stratégie à long terme pour capitaliser la position géographique et le rôle historique du pays dans les domaines culturel et spirituel ainsi que la composition de son tissu social en vue de pérenniser l’`influence socioculturelle dans l’espace des peuples hassanophones, pour assumer le leadership spirituel et intellectuel dans l'espace sahélo- maghrébin et pour en fin servir de pont entre la nation arabe et les peuples de l'Afrique Noire, en favorisant notamment le rayonnement culturel et spirituel du pays et en élargissant son influence sociale, politique et économique.
Il s’agit là d’une perspective à partir de laquelle l’on peut considérer le processus de construction d'un projet de société mauritanienne développée et apte à relever les défis auxquels elle est confrontée et à gagner, à terme, les enjeux déterminants pour son devenir.
Les approches appropriées pour faire face à l’ensemble de ces problèmes de manière efficace et efficiente ne sauraient être le fruit de l’improvisation et encore moins du hasard, elles doivent, par contre, résulter d’une réflexion stratégique rigoureuse et méthodologique menée par une équipe de stratèges professionnels hautement qualifiés et totalement fiables, car la réflexion stratégique est devenue aujourd’hui plus que jamais le phare , pour ainsi dire, qui oriente le cheminement des nations vers la réalisation de leurs sécurité à travers leur positionnement adéquat sur l’échiquier international.

Nouakchott le 11 Mars, 2001
Professeur Mohamed Lemine Ould El Kettab
Références:
1. Introduction à la pensée stratégique Dr. Salah NAYYOUF (arabe)
2. La pensée stratégique Dr. Saud ABED (arabe)
3. La pensée stratégique américaine: caractéristiques et fondements Pr. Kamal AL HELBAWY (arabe)
4. Strategem and the vocabulary of military trickery L. WHEELER
5. Traité de Stratégie - Hervé Coutau BEGARIE
Dernière modification : 25/04/2011 12:26:37

HORIZONS

Dernier numéro : 7130

Editoriaux

Un nouveau départ
Le 27è sommet de la Ligue des rois, émirs et chefs d’États et de gouvernement de la Ligue des Etats arabes s’ouvre aujourd’hui à Nouakchott. Cette rencontre, dite « Sommet de l’Espoir » constitue, sans doute, une première pour la Mauritanie et pour sa

Photothèque

1
Activités présidentielles