Activités gouvernementales

Le ministre des pêches rencontre certains acteurs du secteur

Nouadhibou,  02/03/2011
Le ministre des pêches et de l'économie maritime, M. Aghdhafna Ould Eyih a présidé mercredi après midi dans les locaux de la délégation régionale chargée de la surveillance maritime et du contrôle des pêches une réunion qui a regroupé autour de lui les représentants des syndicats des marins opérant à Nouadhibou.
Le ministre des pêches a souligné que l'intérêt de cette visite est de s'enquérir de la situation des pêches, de prendre connaissances des problèmes posés et de leur rechercher des solutions.
M. Ould Eyih a rappelé les réalisations accomplies dans ce domaine jusqu'à présent. C'est ainsi que quelque 6000 livrets de la marine marchande répondant aux critères requis ont été recensés. L'opération a permis de dénombrer également 1400 faux livrets et la correction de 1100 autres.
Le ministre a annoncé l'existence d'un programme qui sera mis en oeuvre à l'issue du prochain repos biologique objet d'un accord entre la Mauritanie et le royaume d'Espagne spécifique à l'emploi de marins à bord des navires européens.
Il a encore dit que la réforme au niveau institutionnel notamment en ce qui concerne la pêche pélagique ont permis d'augmenter les opportunités d'emploi à bord des navires opérant dans ce secteur dont l'effectif durant l'année écoulée a atteint le seuil de 1000 emplois.
De leur côté, des représentants des syndicats marins ont loué les réalisations faites jusqu'aujourd'hui, appelant à trouver des solutions aux problèmes encore posés dont la faiblesse des salaires, le retard de leur paiement dans certains cas, la création d'opportunités supplémentaires ainsi que la révision de certains accords relatifs à l'embauche, aux droits des marins, à leurs arriérés dus à des sociétés, en plus de la redynamisation de la commission du dialogue social.
Dans ses réponses aux doléances des délégués des syndicats, le ministre a rappelé que le secteur a lourdement souffert au cours des périodes passées sous le poids de pratiques ayant entraîné des problèmes fondamentaux et complexes, soulignant que les pas suivis actuellement par le ministère, permettront la réforme de la main d'oeuvre.
A propos des salaires, le ministre a indiqué que leur augmentation figure au centre des priorités soulevées, mais qu'ils appellent à passer par certaines procédures.
Le ministre des pêches et de l'économie maritime a tenu également une réunion avec les hommes d'affaires, au cours de laquelle, il a mis en exergue la nécessité de prendre en considération certaines requêtes des syndicats, particulièrement celles relatives au retard des salaires des marins.
Le ministre a évoqué par la suite la nécessité d'augmenter la main-d'oeuvre à bord des navires de pêche, malgré les mesures prises précédemment dans ce cadre et relatives à l'emploi.
Le ministre a effectué aussi une visite à certaines installations relevant de son département dont le port de Nouadhibou où il a pu visiter en compagnie d'une commission du bureau national de contrôle sanitaire des produits de pêche et la culture halieutique le quai réservé aux bateaux porteurs de nos exportations en poissons avant de s'informer des conditions de travail à leur bord.
Le ministre a visité également l'extension du port de Nouadhibou où il a écouté les explications détaillées présentées par les responsables de cet ouvrage et sur l'avancement des travaux.
Dernière modification : 02/03/2011 20:32:37