Nouakhott,  10/02/2011
Le coup d'envoi des activités culturelles et sociales de l'union générale des étudiants mauritaniens a été donné jeudi à la faculté des sciences juridiques et économiques à l'Université de Nouakchott.
Les manifestations de cette association estudiantine, ont commencé par une lecture de versets coraniques et de poèmes présentés par d'illustres poètes du pays dont Sidi Mohamed Ould Bamba, Mohamed Ould Taleb, Cheikh Diakité Seck, Cheikh Mohamed Mamy Ould Mohamed Hamed Ould Hemeid, en plus de morceaux musicales présentées par l'artiste Garmi Mint Sidaty Ould Abba.
Dans une allocution qu'il a prononcée à cette occasion, M. Sidi Bouya Ould Boya, secrétaire général adjoint de l'union a indiqué que son association aspire à satisfaire toutes les attentes estudiantines, dans les domaines culturels et pédagogiques.
Il a précisé également que cet événement culturel est le premier de son genre, organisé sur autorisation du ministère de l'intérieur, évoquant les négligences considérables des intérêts de la famille estudiantine.
La manifestation a connu aussi la présentation d'une conférence animée par le professeur Abdallahi Ould Hormattalah, sur l'enseignement supérieur " réalités et perspectives ", dans laquelle il a passé en revue l'historique de l'enseignement mauritanien pendant la période coloniale jusqu'aux années 80, qui ont vu la création de l'université de Nouakchott, en passant par les premières années de la naissance de l'Etat mauritanien.
Il a indiqué que l'Université de Nouakchott s'est considérablement développée, évoluant de 3 salles sises à l'immeuble Afarco et d'autres dans les dépôts du Ksar à un semi complexe disposant de toutes les spécialités enseignées communément dans les établissements supérieurs à travers le monde.
En marge de ces activités, M Yarba Ould Lemana, secrétaire général de l'Union a indiqué au reporter de l'AMI que son association se caractérise par ses objectifs syndicaux suivant les plateformes revendicatives reconnues dans les milieux académiques, loin de la politique qu'il a qualifiée de vecteur de division et de source de conflits entre les ensembles estudiantins.
Dernière modification : 10/02/2011 21:30:23