Dossiers

Célébration de la journée mondiale de la lèpre

Kaédi,  30/01/2011
linstar de toutes les wilayas du pays, le Gorgol célèbre, ce dimanche 30 janvier, la journée mondiale de la lèpre.
La lèpre( ou maladie de Hansen) est une maladie infectieuse chronique due au Mycobacterium leprea (une bactérie proche de l'agent responsable de la tuberculose.
Cette maladie touche les nerfs périphériques, la peau et les muqueuses. Bien qu'elle ne soit pas mortelle, elle expose à des invalidités sévères et à des handicaps permanents quand elle n'est pas traitée à temps.
Au Gorgol, elle touche 180 personnes dont 10 actuellement sans traitements sont recensées par l'antenne régionale de la lutte contre la lèpre et la tuberculose qui a débuté ses activités en 1994 dans la wilaya.
Ces personnes qui ont bénéficié ou qui profitent encore des examens médicaux et des médicaments gratuits sont originaires du Gorgol, du Brakna, de l'Assaba, du Guidimakha et du Sénégal, même.
Le traitement de la lèpre comporte beaucoup d'antibiotiques afin d'éviter de sélectionner les souches résistantes du germe.
Depuis 1981, l' Organisation Mondiale de la Santé (OMS) recommande l'association des antibiotiques (dapsone, refeinpicène et clofazimine) pour détruire l'agent pathogène et guérir le malade dans une période allant de six à 24 mois, selon le degrè de gravité de la maladie.
Au sujet des traitements de la maladie au niveau du centre hospitalier de Kaédi, le responsable régional de l'antenne, M. Sy Abdoulaye Hamet, a indiqué que les lépreux sont classés en fonction du nombre de lésions en paucibacillaires ou multipacillaires.
Il a ajouté qu'au delà de 5 lésions le malade est considéré multipacillaire et reçoit un traitement pour 12 mois alors que le paucibacillaire n'a besoin que de six mois de traitement. Il a indiqué que les personnes ayant été traitées sont toutes guéries. Il s'est focalisé sur le fait qu'aucune sensibilisation autour de la maladie et de ses conséquences n'a été entreprise souhaitant obtenir des ressources nécessaires pour se rendre dans les villages et campements de la wilaya en vue de procéder à la sensibilisation des populations et de soigner les lèpreux non déclarés.
Le responsable régional de l'antenne s'est aussi étonné du fait que depuis le lancement du programme aucune activité commémorant la journée mondiale de la lèpre n'a été organisée au Gorgol pour attirer l'attention sur la gravité de la maladie.
M. Sy Abdoulaye qui regrette le manque de moyens pour se déplacer à l'intérieur de la wilaya n'a pas manqué d'inviter les personnes susceptibles de souffrir de la lèpre de se rendre au centre hospitalier de Kaédi pour y subir les examens nécessaires et bénéficier, éventuellement, de médicaments gratuits en cas de confirmations de la maladie.


Dernière modification : 30/01/2011 11:37:34