Nouakchott,  27/01/2011
Le centre de recyclage et de formation pour le développement humain a organisé jeudi à l'Institut Ibn Abbass à Nouakchott, une session de formation sous le thème "des idées inédites pour faire réciter le Saint Coran à travers la programmation linguistique du cerveau".
Cette session, de trois jours, vise à exploiter les capacités du cerveau dans l'emmagasinage des connaissances en un temps record et la propagation de la bonne parole et de l'esprit de tolérance et d'amitié entre les gens en utilisant la programmation linguistique du cerveau et en oeuvrant à promouvoir des méthodologies d'enseignement dans les mahadras et les écoles qui exploitent les techniques évoluées du cerveau comme l'effet de la langue dans la programmation de la mémoire à la récitation et à la profonde respiration entre autres etc.
M. Mohamed Lemine Ould Sidi Mohamed Nabigha, directeur du centre a, dans un mot pour la circonstance, indiqué que cette session est considérée comme une étape pour étendre et stimuler les capacités du cerveau pour qu'il puisse produire, innover et exceller dans le domaine de la récitation, des ambitions et de la confiance en soi et programmer la bonne parole.
Il a encore dit qu'au moment où les grands symboles périclitent, où les cris de la mondialisation se précipitent et où la criminalité augmente et se diversifie, il devient plus que jamais nécessaire pour l'individu de revoir sa conception de l'esprit pour corriger sa vision du monde extérieur, ses interactions avec ce monde, son influence et ses effets pour qu'enfin il puisse lui-même habilité à corriger et assainir.
Il a ajouté que cette session vise à éloigner tant le désespoir que les illusions de l'esprit des individus comme par exemple la croyance en l'impossibilité de pouvoir réciter une fois âgé et la non confiance en soi pour substituer à tout cela des messages positifs qui stimulent et encouragent.


Dernière modification : 27/01/2011 21:58:29