Zoueirate,  24/01/2011
MM. Mohamed Ould Boilil et Brahim Ould M'Bareck Ould Mohamed El Moktar respectivement ministres de l'intérieur et de la décentralisation et du développement rural ont présidé lundi après midi à Zoueirate un meeting populaire au cours duquel ils ont expliqué la politique du gouvernement tendant à atténuer les effets de la hausse des prix des produits alimentaires et à rendre l'emploi disponible.
Le ministre de l'intérieur a souligné que l'augmentation des prix est un phénomène planétaire qui a touché tous les pays du monde et que le gouvernement mauritanien a décidé suivant les instructions du Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz de prendre un certain nombre de mesures d'urgence pour garder ces prix dans les limites du pouvoir d'achat du citoyen sur l'ensemble du territoire.
Il a indiqué que décision a été prise d'ouvrir un certain nombre de boutiques à travers tout le pays où le kilogramme de riz sera vendu à 130 ouguiya; celui du sucre à 200 UM; le litre d'huile de table à 290 UM et le kg de farine de blé à 90 UM.
M. Ould Boilil a ajouté que le gouvernement est disposé à poursuivre cet appui aux produits alimentaires jusqu'à ce que leurs prix reviennent à leur cours habituel et ce, quelqu'en soit le coût.
Et de noter que cette opération coûtera à l'Etat dans sa 1ère phase plus de 9 milliards d'ouguiya, tout cela pour le bien être du citoyen.
A son tour, le ministre du développement rural a déclaré que le Chef de l'Etat a donné une importance capitale pour les couches vivant dans la précarité et que l'opération actuelle va conduire une baisse des prix de ces denrées qui seront beaucoup moins chers ici que dans tous les pays voisins notant une grande différence à ce sujet entre ces prix.
Il a précisé que d'autres mesures complémentaires ont été prises par les pouvoirs publics dont le règlement du problème de l'endettement des agriculteurs et leur encouragement, ce qui a eu pour effet d'augmenter la production agricole de manière sensible en plus du recrutement, par l'Etat, de 4600 personnes dans le secteur public et de 21000 dans le privé.
M. Ould M'Bareck Ould Mohamed El Moktar a ajouté que l'Etat est en passe de créer des opportunités nouvelles dans le secteur des pêches dont 2500 au niveau de l'usine de poisson qui sera créée bientôt en plus du projet "Guelbs" relevant de la SNIM qui accueillera davantage de travailleurs sans compter d'autres projets qui occuperont nombre de demandeurs d'emplois.
Les intervenants parmi les habitants de la wilaya ont demandé de désenclaver celle-ci et la relier avec les autres wilaya du pays; ils ont requis la dispnibilisation de l'eau potable et des opportunités d'emplois.
Dernière modification : 24/01/2011 21:02:47