Aioun,,  20/01/2011
Le wali du Hodh El Gharbi, M. Cheikh Ould Abdallahi a présidé mercredi dans la commune d'Agjert relevant de la moughataa d'Aioun, une réunion consacrée à l'explication du programme de réforme et de développement visant à jeter les bases d'un développement durable, équilibré et fondé sur la justice, l'égalité et l'esprit de citoyenneté.
Le wali a souligné au cours de cette rencontre, qui s'inscrit dans le cadre de la tournée qu'il effectue actuellement dans la wilaya, qu'il y a des axes fondamentaux dont la lutte contre les détournements des deniers publics, la corruption, le népotisme et l'urbanisation anarchique entre autres comportements nocifs en plus de l'édification d'infrastructures de base nécessaires.
M. Cheikh Ould Abdallahi a noté que ce qui a été réalisé dans la seule ville d'Aioun en une année n'y a pas été réalisé depuis 30 ans avec une grande différence dans les montants dépensés et qui atteignent les milliards dans le passé et qui sont partis dans des comptes privés alors que ce qui a été dépensé aujourd'hui l'a été dans les routes, la santé, l'hydraulique, l'électricité etc. sur budget de l'Etat comme cela est connu de tous.
Il a abordé les obstacles qui limitent l'amélioration des prestations dans les domaines de la santé, de l'enseignement et de l'hydraulique et de l'énergie comme la sédentarisation anarchique, les différends stériles, la dégradation de l'environnement.
Le maire de la commune d'Agjert M. Dié Ould Dey a, pour la circonstance, souligné les réalisations accomplies dans des domaines vitaux, passant en revue les besoins en matière d'eau, d'agriculture, de santé, et de matériel horticole pour faciliter la tache aux petits agriculteurs.
Les intervenants ont loué l'amélioration constante enregistrée dans les prestations du service public depuis l'avènement du Président de la République, Mohamed Ould Abdel Aziz.
Le wali était accompagné par la wali mouçaid chargé des affaires administratives, le hakem de la moughataa d'Aioun et les chefs de services régionaux administratifs et sécuritaires du Hodh El Gharbi.
Dernière modification : 20/01/2011 16:50:05